Edition No 85
Mardi 23 Octobre 2018

Abonnement

Identification

Mot de passe oublié?
Edition No 85
Mardi 23 Octobre 2018

Abonnement


Lussy-sur-Morges, Un village agricole et viticole devenu un village résidentiel mais pas un village-dortoir

Parti de gueules à la croix tréflée d’argent, et d’azur à la clef d’or.

Lussy appartint jusqu’en 1536 à l’Abbaye de Saint-Maurice d’Agaune. Toutefois, l’église Saint-Pierre de Lussy figurait en 1177 parmi les possessions de l’hospice du Mont-Joux (Grand-Saint-Bernard). En 1919, la commune voulut rappeler le souvenir de cette double appartenance médiévale par la croix tréflée de Saint-Maurice et la clé, attribut de saint Pierre.

Partie historique

Aux confins de l’an 1000, des religieux s’installent à Luxie, qui deviendra par la suite Lussy, probablement au lieu-dit Coinsin. On en trouve une trace écrite dans le dictionnaire du Canton de Vaud en 1206 lorsque l’Abbaye de Romainmôtier y achète de la vigne en vue d’y faire son vin de messe. Jusqu’à la réforme (1536), Lussy sera sous la protection de l’abbaye de Saint-Maurice (VS). On retrouve d’ailleurs l’empreinte de ce passé dans les armoiries actuelles de la commune par la présence de la croix de Saint Maurice.

En 1376, Lussy, qui est alors sous l’autorité du prieuré d’Etoy, voit ces habitants masculins dispensés de la corvée des fortifications de Morges. Cette largesse leur avait été accordée pour qu’ils puissent reconstruire leur village frappé par un incendie. Cependant, le 26 septembre 1866, il brûlera à nouveau. Sept habitations seront détruites, impactant 75 personnes sur environ 200. Une partie des récoltes et du bétail seront aussi touchés. On récolta 18 028 francs de l’époque dans un élan de solidarité dans le pays de Vaud pour venir en aide aux sinistrés. La physionomie contemporaine de la rue du village date principalement de cette époque. En revanche, au moins une des deux constructions en bas de la route de Coinsin est bien antérieure.

La commune a découvert lors de la réfection de l’orgue de l’église qu’elle possédait une pièce intéressante. En effet, d’après les experts, il existerait en Suisse, seulement deux instruments semblables, l’autre se trouvant à Zürich. Il s’agit d’un élément rare de la fin du 19e siècle conçu par Louis François Debierre (1842-1920) facteur d’orgues important à Nantes.

Situation et cadre de vie

Lussy-sur-Morges, comme son nom l’indique, se situe à environ 4 km de Morges, mais aussi à une distance semblable du bourg de St-Prex. Lussy est donc bâti en surplomb de St-Prex, sur un plateau en pente douce qui permet au village de bénéficier d’un beau point de vue sur le lac Léman et les Alpes. Le territoire d’une superficie de 2,34 km2 est naturellement délimité par les cours du Boiron au sud, ainsi que le Blacon et l’Irence. Tout récemment, au printemps 2018, une passe à poisson sur la portion du Boiron traversant Lussy a été construite, finissant de la sorte le projet de renaturation de cette rivière. L’objectif étant que les truites puissent la remonter à nouveau pour y frayer.

Alors que la commune ne comptait qu’environ 200 habitants, il y a une cinquantaine d’années, et que sa population active était surtout agricole et viticole, elle approche en 2018 les 700 personnes (695 hab. en septembre 2018). La plupart exercent une activité professionnelle hors de la commune. Il reste néanmoins quelques agriculteurs et viticulteurs, mais plus de bétail, et de petites entreprises occupent la zone artisanale en Blacon. Elles sont actives dans des domaines comme l’horlogerie ou les services. Un EMS et des appartements protégés sont également installés au cœur du village.

La commune bénéficie aussi d’une excellente liaison de bus avec Morges. Ainsi, aux heures de pointe, il est possible de rallier Lussy à la gare CFF de Morges en 12 min avec une fréquence au quart d’heures. Grâce à ces remarquables conditions, de nombreuses jeunes familles, avec enfants, s’y sont établies. La population a cru en moyenne de près de 2 % par an, ces 15 dernières années. Les constructions nouvelles se sont principalement développées autour de l’ancien village, permettant à Lussy de garder son caractère compact. Et plusieurs familles viendront encore grâce à celles qui sont en cours.

Société

La commune a déjà investi dans les principales infrastructures dont elle avait besoin. La maison de commune fut construite en 1995 et a bénéficié dernièrement de rénovations pour être aux normes les plus récentes et disposer d’une meilleure efficience énergétique (changement de la chaudière, pose de panneaux solaires photovoltaïques). Deux arrêts de bus neufs, pour le bus urbain et scolaire, équipent aussi le village depuis 2015. Il ne faut pas oublier le refuge, bâti dans les années 90 dans la forêt des Dailles, qui est fort apprécié de la population.

Si la dernière classe a fermé définitivement en 2010, la commune a depuis rejoint l’ASISE (Association Scolaire St-Prex et environ) qui compte maintenant plus de 1000 élèves. L’ancien collège a ainsi été rénové pour devenir une garderie faisant partie de l’AIRADT (Association Intercommunale du Réseau d’Accueil Dame Tartine). Ce réseau a également développé récemment une UAPE (Unité d’Accueil Pour Écoliers). Ces services, mutualisés avec les communes voisines, sont très utiles pour les familles avec enfants. De nombreux autres sont aussi gérés au sein d’associations intercommunales : déchèteries, eaux potables et usées, gestion de la forêt ou encore la police (Police Région Morges).

La structure de Lussy a évolué au cours des dernières décennies d’un village agricole et viticole vers un village résidentiel … mais pas jusqu’à maintenant en un village-dortoir. Grâce, en bonne partie, au dynamisme et à l’implication du groupe Lussy-Loisirs, nous bénéficions d’une vie riche et diversifiée. Lussy-loisirs propose des animations tout au long de l’année (carnaval, fenêtres de noël, cinéma en plein air ou concerts). Le point d’orgue est la fête de la musique, chaque premier weekend de juillet, qui se tient traditionnellement dans un verger privé, donnant tout son caractère villageois à cette manifestation qui attire bien au-delà des frontières communales.

En tant que commune de moins de 1000 habitants, Lussy dispose d’un Conseil Général. Celui-ci compte une cinquantaine de membres, mais la moyenne des présents lors des séances tourne plutôt autour de 35. Comme de multiples petites communes qui ont vu la structure de leur population changer au cours des dernières décennies, la participation civique à la vie du village reste un souci. Le fait que la plupart des résidents sont pendulaires, et que de nombreuses familles se sont récemment installées, n’y est sans doute pas étranger. Espérons que ces dernières et celles encore annoncées pour les deux ou trois années à venir s’intégreront rapidement et apporteront du sang neuf ; en particulier de nouveaux membres au conseil afin de redynamiser la vie démocratique de la commune.

Vision d’avenir et conclusion

La commune de Lussy-sur-Morges est intéressante de par sa situation géographique proche de Morges, mais aussi son environnement villageois préservé. Les services proposés à ce jour (transports scolaires, garderie, bus, animations, etc.) s’adressent à toutes les générations et contribuent de même largement à l’attractivité de Lussy. La commune entend bien les garantir et les étendre dans la mesure de ses capacités financières. Par exemple, le renforcement de la ligne de bus ou le développement d’axe de mobilité douce (vélo) sont envisagés. Bien entendu, de tels projets ne sont imaginables qu’en coopération avec les autres communes partenaires avec lesquelles nous entretenons d’excellentes relations.

Lussy-sur-Morges possède le charme typique des villages viticoles de la côte, mais n’a pas oublié d’évoluer avec son temps afin d’offrir des structures adaptées à la vie actuelle et permettre d’y attirer de nouveaux habitants. Ainsi chaque génération, les anciennes familles tout comme celles arrivées de fraîche date, trouvent à Lussy un cadre de vie agréable et de qualité qui permet de s’attacher au village et de se sentir pleinement « Lussyfer ». Et comme nous nous plaisons à le rappeler, le Lucifer est plus volontiers, dans notre esprit, le porteur de lumière que le personnage fourchu.

Administration communale

L'ESSENTIEL

Municipalité de gauche à droite : Michel Pansier (vice-syndic), Frédéric Geoffroy (syndic), Christophe Vulliamy (municipal), Margarita Pache (municipale), Stéphane Masini (municipal). Secrétaire communale : Vesin Murielle.
Boursière: Delay Annick.
Séance de la municipalité:lundi à 17h30. Conseil général : 51 membres.

Adresses utiles : Greffe: route de Lully 2, 1167 Lussy-sur-Morges.
Heures d’ouverture: lu : 14h-16h; me : 10h-14h et sur rendez-vous.
Tél: 021 801 83 88.
E-mail : lussy-sur-morges@bluewin.ch.Poste de gendarmerie: Police Région Morges, tél. 021 811 19 19.
Service du feu: SIS Morget, tél. 021 801 65 55.

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Syndic: Frédéric Geoffroy

Nom de la commune:Lussy-sur-MorgesNom des habitants : Les Lucifers ou LussyfersDistrict: Morges

Surface: 2.34 km2, alt. 458 m.

Arrondissement électoral:Morges

Nombre d’habitants: 695 (10 sept. 2018)

Structure de la population :H: 338, F: 357, Suisse: 558, Etr.: 137

Taux d’imposition: 66

Paroisses:Paroisse protestante de Lussy

Sociétés locales:

Lussy-loisirs (animations), Brise du soir (club des aînés), l’Envol (chœur mixte)