Edition No 22
Vendredi 15 Mars 2019

Abonnement

Identification

Mot de passe oublié?
Edition No 22
Vendredi 15 Mars 2019

Abonnement


Montreux, un rayonnement bien au-delà de ses frontières pour la dynamique commune de 26’000 habitants

Parti au 1 d’argent à trois étoiles à six rails de gueules, rangées en pal et séparées de deux croissants du même ; au 2 d’azur au moutier d’or, ouvert et maçonné de sable.

La partie gauche reprend en partie les armoiries du Châtelard. La partie droite représente le temple paroissial qui se trouvait sur les armoiries des Planches.

Avec sa riche palette d’événements, d’activités sportives ou de loisirs et son territoire diversifié, qui s’étend des bords du Léman aux Rochers-de-Naye, à près de 2000 m d’altitude, Montreux offre un cadre de vie plaisant à ses habitants et séduit les visiteurs du monde entier.

La 3e commune vaudoise est aussi une commune politique relativement jeune, qui résulte de la fusion, en 1962, entre les communes du Châtelard et des Planches. Une fusion réussie puisque, depuis plus d’un demi-siècle, les habitants vivent en bonne harmonie dans leur Commune. Au-delà de la ville célèbre pour ses festivals, Montreux est avant tout une confédération de villages qui ont conservé leurs spécificités et perpétuent leurs traditions, à l’exemple des deux foires très anciennes que sont la foire de Brent, créée en 1486, et celle des Planches, créée en 1757. Et à propos, savez-vous qu’à Montreux on fête 14 fois le 1er août ?

UN PEU D’HISTOIRE

Le Moyen Âge et l’époque bernoise

La région de Montreux ne fut longtemps qu’un ensemble de petits villages et hameaux, occupés pour certains depuis l’âge du bronze. Au Moyen Âge, on voit apparaître pour la première fois le nom de Montreux, dans une liste de paroisses. Sous le nom de Mustruel ou de Monasteriolum, elle rassemble alors les communautés du Châtelard, des Planches et de Veytaux.

En 1317, la paroisse va être séparée. La partie ouest de la paroisse, Le Châtelard, est vendue à Girard d’Oron, alors que l’est, soit Les Planches et Veytaux, dépendra directement des Comtes de Savoie.

Loin des tractations entre seigneurs, les habitants doivent s’organiser. Il faut décider qui peut emmener son bétail à l’alpage, ou qui peut couper du bois dans la forêt. Pour gérer ces tâches, Les Planches, puis Le Châtelard forment des conseils et élisent des syndics.

De 1803 à 1961

Les siècles passent. Les Bernois chassent les Savoyards, puis les Vaudois chassent les Bernois. Mais pour les habitants de la paroisse, la vie continue : on est vigneron ou paysan d’un village et on se rencontre le dimanche à l’église des Planches.

A partir de 1850, l’arrivée du tourisme va rapidement changer la donne. Alors que Montreux compte à peine quelques logis pour voyageurs en 1800, on voit fleurir en moins d’un siècle, des pensions, puis des hôtels et enfin des palaces luxueux. Cette urbanisation remplit les espaces entre les villages et colonise tout le bord du lac. Montreux devient progressivement une agglomération.

En parallèle, la renommée du nom de Montreux s’étend… Dans le sillage des pionniers Byron et Rousseau, de nombreux écrivains et autres artistes séjournant dans la région contribuent largement à la faire connaître. Ainsi, hormis les habitants de la paroisse, tout le monde pense déjà que Montreux est une commune…

De leur côté, les autorités réfléchissent : en fusionnant certains services, les trois communes feraient des économies et gagneraient en efficacité. En 1870, elles se décident à construire ensemble le collège secondaire (Collège de Vernex). Dans la foulée, ce sont la police, la voirie et encore la défense incendie qui sont centralisées. Mais les communes ne sont pas encore prêtes à fusionner : un premier projet de fusion, dans les années 1920, se solde par un échec.

A la sortie de la Première Guerre Mondiale, la région connaît des difficultés économiques importantes puisque le conflit a mis un terme à l’âge d’or du tourisme à Montreux. Il faut se remettre sur les rails, réorganiser l’économie et développer une nouvelle idée, celle de l’activité en plein air, et en particulier les sports d’hiver. Dans les années 1950, à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale, certains services sont à nouveau centralisés, « rationnalisés » et un nouveau projet de fusion voit le jour.

La Commune de Montreux

Après plusieurs années de préparatifs, la votation a lieu, à Veytaux, aux Planches et au Châtelard, les 15 et 16 avril 1961. Les Planches et Le Châtelard acceptent le projet de fusion, mais Veytaux refuse et reste donc une commune indépendante. Aujourd’hui, il semble que les habitants de Veytaux soient prêts à changer d’avis. Le 25 novembre 2018, ils ont  accepté à une large majorité une initiative demandant à leur Municipalité d’approcher celle de Montreux pour préparer un projet de convention de fusion.

MONTREUX AUJOURD’HUI

149 nationalités

Multiculturelle par ses visiteurs, Montreux l’est aussi par sa population : 149 nationalités se côtoient en harmonie sur le territoire communal. Au 31 décembre 2018, la Commune comptait 26’006 habitants, dont 53% de Suisses et 47% d’étrangers. Parmi ces derniers, les plus nombreux sont de nationalité française (15%), devançant les Portugais (10%), puis les Italiens (8%). La population augmente régulièrement. A l’époque de la fusion, en 1962, Montreux comptait tout juste 20’000 habitants. Parmi les villes et villages qui composent la Commune, c’est Clarens qui compte la plus forte population, avec 34% des habitants, devant Montreux, 31%.

L’une des particularités de la Commune est le grand nombre d’étudiants venus passer quelques mois ou années dans l’une des nombreuses écoles privées établies dans la région. On en dénombre actuellement 1400, dont la majorité étudie dans l’une des écoles hôtelières établies à Montreux.

Plus d’un million de visiteurschaque année

Station touristique depuis de nombreuses décennies, Montreux a vu séjourner sur son territoire de nombreux artistes au fil du temps : Rousseau, Hemingway, Nabokov, Tchaïkovski, Stravinski, Sissi, Rambert, Freddie Mercury, Emil, parmi bien d’autres.

Aujourd’hui, Montreux attire chaque année quelque 1.5 million de visiteurs, séduits par son cadre naturel et ses événements musicaux, sportifs et culturels renommés: Septembre musical, Montreux Jazz Festival, Montreux Comedy, Polymanga, Saison culturelle, Montreux Tattoo Convention, Montreux Noël, Montreux Art Gallery, Montreux Volley Masters, Coupe des Nations de Rink hockey, etc.

Le Centre de Congrès accueille festivals, congrès, conférences de haut niveau et manifestations en tous genres, contribuant largement à la bonne santé économique des lieux. La population a récemment rejeté à une très courte majorité le projet de rénovation et développement du bâtiment proposé par la Municipalité. Celle-ci cherche dès lors des solutions afin de répondre en priorité aux exigences sécuritaires et de mise aux normes légales, incontournables pour pouvoir continuer à exploiter le bâtiment, notamment en regard du nombre maximum de spectateurs autorisé. Montreux abrite en outre le seul Casino A de Suisse romande.

Jumelages et esprit international

Jumelée depuis 66 ans avec les villes de Menton en France et de Wiesbaden en Allemagne, Montreux entretient en outre des pactes d’amitié avec les villes de Chiba, au Japon, Xicheng (un district de Pékin) en Chine, Atlanta et Dallas, aux Etats-Unis, Montréal, au Canada. La Commune poursuit également des relations suivies avec la région de Yanbian en Chine, Faraya au Liban, ainsi que des partenariats d’aide au développement avec Clarens, en Afrique du Sud et Ferraya, au Liban.

Montreux, Commune « durable »

Labellisée « Cité de l’énergie GOLD » depuis 2016 et « Cité de l’énergie » depuis 1999, la Commune mène une politique énergétique qui se veut exemplaire. Elle s’est dotée en 2015 d’un Plan Directeur Communal des énergies qui fixe les grandes lignes de la stratégie énergétique communale pour les deux prochaines décennies et dont l’objectif est la Société à 2000 watts. Elle encourage l’utilisation rationnelle de l’énergie et le recours aux énergies renouvelables sur son territoire, grâce notamment à un fonds pour le développement durable (FDD), qui a déjà distribué des subventions pour plus de CHF 1’800’000.- en dix ans. La mobilité douce n’est pas oubliée : pour encourager l’usage d’une mobilité durable plutôt que de la voiture, plus de 700 vélos électriques ont été subventionnés par le FDD. La Commune verse de plus CHF 300.– pour l’achat d’un abonnement annuel de transports publics.

Montreux a en outre un « Agenda 21 » résolument tourné vers la qualité de vie sur le territoire communal. Elle a lancé en 2018 la plateforme interactive « La Fourmilière », qui permet aux citoyens de s’engager et de partager évènements, bonnes adresses et astuces favorisant le passage à l’action durable (www.lafourmilière-montreux.ch).

Des activités sportives diversifiées

Le sport tient une place importante dans l’histoire de Montreux. Au début du XXe siècle déjà, avec l’essor touristique, on assiste à l’arrivée de nouveaux sports, à l’organisation de compétitions sportives majeures et à la création de plusieurs fédérations sportives internationales et nationales. Poursuivant cette stratégie, la Commune a accueilli plusieurs manifestations d’envergure : championnat du monde de rink-hockey (2007), championnats d’Europe d’escrime (2015) et de taekwondo (2016). D’autres manifestations sont organisées de manière annuelle ou bisannuelle comme le Montreux Volley Masters et la Coupe des nations de rink-hockey, l’Europe top 16 de tennis de table ou encore la Swiss Basketball League Cup. Leur organisation est possible grâce à la forte implication des 67 associations sportives qui comptent près de 2500 juniors.

Les infrastructures comptent une piscine couverte de 50 mètres, un stade d’athlétisme intercommunal, une salle omni-sports pouvant accueillir 2000 spectateurs, cinq terrains de football, des courts de tennis, un domaine skiable et une dizaine de salles de gymnastique scolaires qui s’animent le soir au gré des activités déployées par les sociétés. Luge, ski, patin, randonnée, alpinisme, natation, cyclisme, tout ou presque est possible sur le territoire communal.

PROJETS DE SOCIETE

Parmi les principaux projets de ces prochaines années de la Municipalité élue pour la législature 2016-2021, citons la création de nouveaux locaux et bâtiments scolaires et celle d’un éco-quartier à Chailly, la valorisation de la parcelle de l’Hôpital avec création de logements, la mise aux normes du Centre de Congrès, la réalisation d’un bâtiment administratif à proximité de la plate-forme de transports publics qu’est la gare, le développement d’infrastructures sportives en libre accès, l’amélioration des places de jeux, la mise en place d’un chauffage à distance, la création de crèches etc.

VISION PERSONNELLEET CONCLUSION DU SYNDIC

Comme vous avez pu le lire au travers de cette présentation, Montreux est multiple, entre ses festivals et activités culturelles, ses pôles économiques, dont les secteurs du tourisme, de la santé et de la formation, entre lac et montagne, entre Tour d’Ivoire et chalets d’alpage… Cette diversité a comme conséquence heureuse qu’il fait bon vivre – comme on dit dans ce canton – dans la Commune de Montreux et ses multiples villages et quartiers.

Nous avons d’importants défis devant nous au cours de ces prochaines années. Nous allons poursuivre la réalisation de nouveaux locaux scolaires afin de répondre aux besoins liés à l’évolution de la démographie scolaire et des réorganisations de nos établissements. Nous devons par ailleurs intervenir sur plusieurs routes communales. Nous voulons profiter de ces travaux pour améliorer encore la mobilité douce et la sécurité des divers usagers.

Suite à divers PPA adoptés et au fait que le « PGA nouveau » est (enfin) entré en vigueur, des projets d’immeubles avec des appartements en location, y compris à loyer abordable, vont se réaliser. Par ailleurs, nous devrons trouver des solutions acceptables pour assurer à tout le moins la sécurisation et la mise aux normes légales du bâtiment du Centre des Congrès. Enfin, nous envisageons la réalisation d’un bâtiment administratif associé à du logement et à des espaces de bureaux.

Toujours avec ce même souci de permettre de continuer à bien vivre dans notre Commune, à bien y travailler, à bien y être en villégiature, à bien profiter de sa richesse culturelle et de la beauté de son paysage !

Bienvenue à Montreux !

Laurent Wehrli, Syndic et Conseiller national

Montreux Ville du Goût 2019

Montreux a le plaisir d’accueillir cette année la « Semaine du Goût », autour du thème du « pain ». Au-delà du cadre chronologique prévu du 12 au 22 septembre, la Commune et ses partenaires prévoient divers événements de fin août à fin septembre, principalement sur les quais, la place du Marché et le Marché couvert. Entre dégustations de vins, stands animés par des artisans régionaux, ateliers dans divers établissements de la Riviera vaudoise et le premier « StrEat Food Festival Montreux », il y en aura pour tous les… goûts ! Programme disponible en début d’été.

Copyright photos: Giampaolo Lombardi, Studio Curchod, Montreux-Vevey-Tourisme_FFJM-EmilienItim

L'ESSENTIEL

Municipalité de gauche à droite : Piemontesi Jean-Baptiste, Pellet Jacqueline, Neukomm Christian, Wehrli Laurent (syndic), Rochat Pierre, Walther Caleb, Gfeller Olivier. Secrétaire communal : Rapin Olivier. Boursier : Gard Serge.
Séance de la municipalité:vendredi matin.
Conseil communal:100 membres.

Adresses utiles : Greffe: Grand-Rue 73, CP 2000, 1820 Montreux.
Heures d’ouverture: 8h-16h30.
Tél: 021 962 77 77. E-mail général : commune@montreux.ch.Poste de gendarmerie: tél. 021 966 83 00.
Service du feu: tél. 118 / 021 966 84 60.

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Syndic: Laurent Wehrli

Nom de la commune: Montreux

Nom des habitants :Les Montreusiens

District: Riviera-Pays-d’Enhaut

Surface: 3341 ha

Arrondissement électoral:Riviera – Pays-d’Enhaut

Localités rattachées : Baugy – Brent – Caux – Chailly-sur-Clarens – Chamby –Chaulin – Sâles – Chêne, Crin –Chernex – Clarens – Collonge – Cornaux – Fontanivent – Glion –Les Avants – Les Planches – Pallens – Pertit – Planchamp – Sonzier – Tavel – Territet – Vernex – Villard-sur-Chamby –Vuarennes

Villes jumelles : Menton (France), et Wiesbaden (Allemagne)

Nombre d’habitants: 26’006 (31.12.18)

Nombre de ménages: 14’530

Structure de la population :53% de Suisses – 47% d’étrangers

Taux d’imposition: 65

Jour des marché : vendredi

Paroisses: réformée vaudoise – catholique romaine – évangélique allemande – anglaise – évangélique – néo-apostolique

Sociétés locales: La Commune compte une quinzaine de sociétés de développement de village et environ 150 sociétés en tous genres : musique, sport, culture, etc.