Edition No 85
Mardi 22 Octobre 2019

Abonnement

Identification

Mot de passe oublié?
Edition No 85
Mardi 22 Octobre 2019

Abonnement

Perroy

D’azur à la grappe de raisin d’or, tigée et feuillée du même.

Perroy apparaît dans l’Histoire en 910 déjà. Un siècle plus tard, on y trouve un prieuré bénédictin, dont la chapelle deviendra église paroissiale. Après la Réforme, Berne sécularisa et vendit les biens de cet ancien prieuré. De nos jours, Perroy est surtout connu pour son beau vignoble, que la commune a voulu rappeler par une grappe de raisin dans ses armoiries adoptées en 1921. Le champ d’azur symbolise le Léman, qui borde le territoire communal.

Perroy est l’une des 47 communes du district de Nyon depuis le 1er janvier 2008.

Situé à l’extrême Est du district et du « Grand Genève », notre village s’étend du Signal-de-Bougy jusqu’aux rives du Léman. Inséré entre Féchy et Mont-sur-Rolle, son vignoble millénaire est au cœur de La Côte, de part et d’autre de la route romaine qui reliait Genève à Avenches. Dans son décor de vignes, Perroy ne manque ni de charme ni d’originalité. Douceur des pentes des coteaux, douceur des teintes du paysage, douceur des lignes de maisons centenaires, douceur d’un panorama imprenable sur le Léman, tout ici contribue à façonner un cadre unique, un décor de rêve. Les armoiries communales arborant l’or de la grappe et l’azur du lac ne s’y trompent pas ; elles disent bien toute la richesse de ce site.

L’histoire mentionne pour la première fois Perroy le 14 avril 910 lorsque Rodolphe, roi de Bourgogne, cède à son neveu le domaine de Pirrhois qu’il tenait à titre précaire du couvent de Saint-Maurice en Valais. Cela nous a offert la possibilité de fêter le 14 avril 2010 les 1100 ans de notre village et plus de 400 personnes ont partagé une fondue conviviale. Dès le milieu du Xe siècle des moines venus de France s’installent à Perroy. Ils y défrichent les coteaux, y plantent de la vigne et y construisent le Prieuré. Attesté en 1172, le Prieuré bénédictin de Perroy dépendait de l’Abbaye Saint-Philibert de Tournus du diocèse de Chalon, dont le pape Innocent II confirme le 16 mars 1132 les possessions énoncées en détail dans la bulle de Calixte II du 10 mai 1119. Parmi celles-ci figure l’église de Perroy dont c’est la première mention textuelle. Dédiée à Notre-Dame, elle succéda vraisemblablement à un premier édifice religieux, « un oratoire ou chapelle » élevé en l’honneur de Saint-Symphorien. Ebal, seigneur de Mont, donna en 1238 au Prieuré de Perroy le four situé devant le couvent et où les habitants du village venaient faire cuire leur pain. Il est difficile de se faire une idée de la vie religieuse du Prieuré de Perroy jusqu’au XVe siècle. Il apparaît néanmoins que dès la fin du XIVe, elle était en diminution. Les prieurs du XVe siècle cumulèrent différents titres et bénéfices, ce qui semble bien traduire l’abandon progressif de la vie religieuse et la décadence morale du Prieuré. Depuis 1518, ce dernier n’était plus qu’un domaine rural. Sécularisé après la réforme, il fut vendu le 8 décembre 1548 à Claude et Louis de Senarclens pour le prix de 2500 florins. Le Prieuré appelé désormais « le jadis Prioré de Perroy » parvient par mariage à la famille Chandieu qui le garda jusqu’à la Révolution.

Acquis le 11 avril 1914 par la Commune de Perroy pour 107 500 fr., il sert aujourd’hui de bâtiment pour les écoles, pour l’administration et la Municipalité. En achetant le Prieuré, la Commune de Perroy est également devenue propriétaire de près de 4 ha de vignes, d’une cave, d’un pressoir et de quelques appartements.

Proportionnellement à sa superficie, la Commune de Perroy est sans doute l’une des plus riches en vignes du pays ; elles couvrent 45% de son territoire. Plusieurs appellations prestigieuses sont issues de son sol, notamment l’Abbaye de Mont, le domaine de Malessert et le Château de Perroy. Plusieurs vignerons, domiciliés sur la Commune, ont fait de la culture du raisin leur activité principale. Si le vin qu’ils produisent a parfois quelques différences de caractère, il est toujours d’une excellente qualité, bien charpenté, élégant et fruité. D’ailleurs, ces dernières années, plusieurs de nos viticulteurs ont obtenus lors des concours de prestigieuses évaluations, reconnaissance de la qualité de leur travail.

Depuis la dernière parution dans cette publication, la structure économique de notre village s’est modifiée. Le nombre de viticulteurs a continué de diminuer et un nouveau quartier, le long de la voie de chemin de fer, a vu l’implantation de quelques artisans dont notamment le Chocolatier Tristan. Le Centre fruitier de La Côte est à disposition des arboriculteurs de la région et traite les fruits d’une grande partie de la Suisse romande. Malgré l’arrivée de quelques petites entreprises, plus de 70% des actifs de notre Commune travaillent en dehors de notre village.

Sensible à une belle qualité de vie, notre village offre à ses habitants et à ses hôtes, une boulangerie, une épicerie, un café restaurant renommé loin à la ronde ainsi qu’une buvette à la plage. Ce développement s’est accompagné d’une légère expansion démographique. Le nombre d’habitants a passé de 551 habitants en 1950, à 1104 en l’an 2000 pour atteindre aujourd’hui 1538 habitants. A travers ces décennies, la structure de notre population s’est modifiée et plus de 31% de la population du village est d’origine étrangère.

Consciente que la vie de notre village passe par des relations plus étroites entre ceux qui y résident, la Municipalité invite régulièrement les nouveaux habitants à une petite réception au cours de laquelle leur sont présenté les autorités et les sociétés du village, car elle souhaite que chacun puisse s’intégrer harmonieusement.

Plusieurs sociétés locales animent la vie communautaire et offrent à la population des opportunités de rencontres. Le Football sous le maillot du FC Bursins-Rolle-Perroy, la Société de pétanque « Les Grosses Boules » le Tennis-Club et la gym dames sont à disposition des sportifs. Le village est également animé par l’Abbaye, la Société de Jeunesse ainsi que la Société d’Animation de Perroy (brunch, concerts, lotos).

En sus, Perroy a la chance d’avoir une magnifique Fanfare où les jeunes et les moins jeunes peuvent s’exprimer ensemble pour leur plaisir et celui de leurs auditeurs. La Bibliothèque populaire, sise dans des locaux communaux à la rue de la Gare 6, est riche de 6000 livres et elle organise des réunions avec des auteurs connus ou moins connus. Les familles avec petits enfants peuvent également bénéficier d’une structure d’accueil avec le jardin d’enfants « La Capucine ». La vie villageoise est donc bien remplie pour ceux qui souhaitent y participer.

Attentive aux bonnes relations confédérales, et ouverte sur le monde, notre Commune entretient des liens privilégiés avec la Commune de Zofingue/AG et avec Châteauneuf-de-Gadagne, Commune rhodanienne sise à une dizaine de kilomètres d’Avignon. Depuis plus de 25 ans ces contacts enrichissent la vie de nos communautés et nous espérons vivement qu’ils perdurent.

Avenir

A moyen terme les principaux projets communaux sont :

– Construire une école intercommunale avec un centre sportif

– Reconstruction du restaurant de la plage

L'ESSENTIEL

Municipalité: François Roch (Syndic), Sandra Gordon, Ludovic Pisler, Pino Cardello. Secrétaire municipale: Isabelle Reymond Aubert.

Boursière: Annabelle Grandjean. Séance de la municipalité: Lundi à 16h30. Conseil communal: 40 membres.

Adresses utiles : Greffe: Le Prieuré 5 - CP 64 - 1166 Perroy. Heures d’ouverture: lundi au vendredi: 8h à 11h.
Tél: 021 825 38 45.

E-mail général: greffe@perroy.ch, bourse@perroy.ch, admin@perroy.ch.Poste de gendarmerie: Rolle, tél. 021 557 47 21.

Service du feu: SDIS Etraz-Région.

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Syndic: François Roch

Nom de la commune:Perroy

Sobriquet des habitants : Lé Bourla-çatset (les brûle-sachets)

District:

Nyon

Surface: 296 ha

Arrondissement électoral:Nyon

Nombre d’habitants:

1538

Nombre de ménages:

597

Structure de la population :

Suisses: 1061 dont 451 hommes,

411 femmes et 199 enfants (> 15 ans)

Etrangers: 477 dont 178 hommes,

191 femmes et 108 enfants (> 15 ans)

Taux d’imposition:

60

Paroisse:

Paroisse du Cœur de la Côte

Manifestations communales Sociétés locales:

Voir site internet: www.perroy.ch