Edition No 75
Vendredi 18 Septembre 2020

Abonnement

Identification

Mot de passe oublié?
Edition No 75
Vendredi 18 Septembre 2020

Abonnement

Romanel-sur-Lausanne

Sobriquet

Les habitants de Romanel-sur-Lausanne ont le sobriquet de « Buyá tsa » : en patois, ceux qui ébouillantent les chats ou « les lessives chats ». Ce surnom a pour origine la fin malheureuse d’un chat qui, sans doute, a trouvé bien doux de se glisser dans des draps pour passer douillettement la nuit ; hélas pour notre animal, les draps en question étaient prêts pour la lessive. Autrefois, la lessive se faisait dans de grandes cuves. On y mettait le linge sale, puis on versait des cendres et enfin de l’eau bouillante. Prisonnier, il fut ébouillanté par les femmes du village. La nouvelle fit, bien vite, le tour de la région. Le surnom de gens de Romanel-sur-Lausanne fut tout trouvé.

Objet de moquerie à l’origine, cette appellation est revendiquée par les villageois et a, depuis longtemps, trouvé toute son officialité. Ainsi, n’appelez pas une personne de Romanel-sur-Lausanne un Romanellois ou une Romanelloise, mais un Buyá tsa.

Caractères Sociaux Démographiques

Chef-lieu de cercle et d’arrondissement électoral jusqu’à l’entrée en vigueur au 14 avril 2003 de la nouvelle Constitution vaudoise, notre bourg de 3286 habitants au 31 décembre 2019 s’est développé à partir de 1960. L’explosion des villes est générale dans ces années. En vingt ans, le village agricole de 310 âmes passe à plus de 2000 habitants.

Peu avant 1964, année de l’Exposition nationale à Lausanne, l’implantation de l’autoroute de contournement de Lausanne marqua un tournant majeur dans l’histoire de Romanel-sur-Lausanne. En effet, cette voie rapide bouscule le paysage et commande un remaniement parcellaire qui s’avéra bénéfique pour les propriétaires de terrains agricoles. Grâce à de judicieux plans de zones, le village a pu maîtriser son développement sur les 293 hectares de son territoire communal. Une répartition harmonieuse de quartiers de villas et de locatifs entoure le vieux village.

Les nombreuses familles bénéficient des avantages de la campagne et des belles forêts lausannoises qui nous entourent, tout en demeurant proches de la Ville. Notre population est relativement jeune, puisque le 22,47 % a moins de 20 ans. Les personnes de 65 ans et plus représentent le 18,96 % de la population, en constante augmentation.

Depuis la rentrée d’août 2019, 209 élèves suivent un enseignement primaire de la 1P à la 6P. Les volées sont réparties dans douze classes et deux collèges. Le Collège des Esserpys (construit en 1978) est devenu le Centre de vie enfantine et une belle salle de rythmique s’ouvre sur la verdure. Au centre du Village, le vénérable Collège du Rosset (1927), abrite sous son clocher des locaux accueillant deux classes primaires, un réfectoire, ainsi qu’un lieu destiné à l’APEMS. A quelques pas de là, à côté d’une magnifique zone de verdure et du petit lac, se trouve le Complexe de Prazqueron (en patois, « pré qui est rond »), près duquel des modules scolaires préfabriqués ont été ajoutés en 2019 accueillant ainsi au total dix classes, une salle de gymnastique et une salle polyvalente pour les spectacles.

Dès la 7P, nos élèves se rendent à Prilly (165 élèves). Romanel-sur-Lausanne fait en effet partie de l’arrondissement scolaire secondaire de Prilly, qui compte également les élèves de la Commune de Jouxtens-Mézery. Les déplacements des élèves se font grâce au LEB (Lausanne-Echallens-Bercher). 140 trains par jour (en semaine) desservent la gare de Romanel-sur-Lausanne, moyen de transport très attractif pour toute la population pour se rendre rapidement dans le centre de la capitale ou dans le Gros-de-Vaud.

Le tissu économique

Romanel-sur-Lausanne ne peut plus être considéré comme un village agricole, cela depuis plus d’une trentaine d’années. Quelques exploitations agricoles, maraîchères et arboricoles sont toujours en activité.

Les commerces, au cœur du village proprement dit, sont en nombre restreint. Le développement a eu lieu à l’Est de la commune, avec les Centre commerciaux Migros 1032 Romanel et Romanel Centre.

Par contre, pas moins de cinq cafés-restaurants, dont notre magnifique Auberge communale « La Charrue », sont installés dans notre village.

Malgré la fermeture momentanée de plusieurs entreprises de la zone industrielle Nord, les entreprises (238) sont nombreuses et offrent 800 postes de travail. Elles se sont installées et développées principalement dans les deux zones commerciales et industrielles de la commune.

Les activités sont diverses. A part quelques centres commerciaux, ce sont particulièrement des entreprises touchant à diverses branches économiques qui s’y sont installées, dont une de pointe, leader au niveau mondial dans le domaine de la robotique, robinetterie hydraulique et microtechnique.

Nous trouvons également une blanchisserie industrielle, des carrosseries, des garages, menuiseries et ferblanteries.

Nous pouvons constater la grande diversité de nos entreprises, qui ont profité de l’attrait que représentent des terrains bien adaptés aux activités économiques modernes, dans la proximité immédiate de Lausanne.

Curiosités, monuments historiques

En remontant le chemin du Village depuis l’Auberge communale de la Charrue (datant de 1850 et rénovée en 2000 et 2019) jusqu’au chemin des Terreaux, il est possible d’admirer de beaux bâtiments, plusieurs propriétaires ayant transformé leurs anciennes fermes avec beaucoup de soin. Elles ont ainsi gardé tout leur cachet.

Le Temple (datant de 1866 et rénové en 2015) montre un plan typiquement vaudois, courant au 18e siècle, avec une belle façade du 19e de style néo-baroque. Au Moyen-Age, la chapelle de Romanel-sur-Lausanne, citée en 1373, dépendant de Saint-Laurent à Lausanne, attestée sous le vocable de Saint-Vincent, et comme paroissiale en 1528, devient protestante en 1536. Les deux cloches furent fondues en 1840 et 1882 (rénovées en 2015).

Cadre de vie, habitat, sport La population de Romanel-sur-Lausanne peut jouir d’un agréable cadre de vie si l’on considère les espaces verts qui nous entourent et ceux qui ont été aménagés. « Sous gare », aux Esserpys, un grand terrain de loisirs et de jeux est mis à disposition. Au cœur du village, à Prazqueron, nos habitants jouissent aussi d’une agréable zone de verdure et de détente, avec un petit lac, des tables et bancs, ainsi que des grills mis à disposition de la population

Au Sud-Est, à proximité des centres commerciaux se trouve un important Centre sportif, au lieu-dit « Les Marais ». Le Green Club de Romanel-sur-Lausanne, situé à deux pas de Lausanne, est un centre multi-sports qui comporte un fitness offrant un large panel de cours, une salle de musculation et un wellness, ainsi que de nombreux courts de tennis, squash, badminton et padel. Un parking gratuit, bienvenu, est à disposition de la clientèle.

Au même lieu, le Football Club Romanel dispose de très beaux terrains lui ayant permis de former des centaines de jeunes depuis sa création, il y a plus de 40 ans. Est également à disposition un terrain de pétanque pour les membres du club « L’As de Cœur ». Au-dessus de la très utilisée buvette des Marais, le Club de tennis de table dispose d’une très confortable halle. La Fanfare des vétérans vaudois peut également s’exercer à l’étage, dans un local mis disposition par la commune.

Environnement, infrastructures existantes

Si les habitants de Romanel-sur-Lausanne peuvent trouver de nombreuses places de travail, les Autorités ont aussi mis l’accent sur les infrastructures.

Le chemin du Village est à l’axe de structuration de l’organisation spatiale. Cet espace public est fort vivant puisque plusieurs services y trouvent place.

Le bâtiment « Four banal » n’est plus (pour l’instant !) utilisé pour cuire pains et gâteaux. Il accueille le Secrétariat de la Communauté catholique. Sont installés, dans le bâtiment qui jouxte, deux services très prisés par la jeunesse, soit la Ludothèque « Le Sac à Malices » et la Bibliothèque « Papyrus ». Une salle de réunion, la Salle 1803, pouvant accueillir jusqu’à 30 personnes, se situe à l’arrière de ce vénérable bâtiment.

Construite sur l’emplacement du premier collège datant de 1800, la Villageoise, séparée de l’Eglise par un petit parc, a été inaugurée en 1983. C’est ici que le Conseil communal siège. Notre organe délibérant est formé de 55 membres, représentant plusieurs partis. Ce beau bâtiment est aussi destiné à abriter des expositions culturelles.

A la place du vieux battoir, qui a été anéanti par le feu en 1979, l’élégant bâtiment communal « Maison de Commune », conçu dans le style local, s’intègre harmonieusement. Il répond parfaitement aux besoins de notre commune. Tous les services administratifs y sont regroupés.

A l’entrée Nord du village, les Sapeurs-pompiers et le Service des travaux disposent de vastes locaux. Nous devons relever le très grand effort effectué dans la collecte et le tri des déchets puisque, mise à part une déchetterie communale, chaque quartier a des écopoints pour la récupération des déchets recyclables, lieux fort appréciés depuis l’entrée en vigueur, au 1er janvier 2013, de la taxe au sac.

Activités, coutumes et Sociétés locales

Romanel-sur-Lausanne est un village qui sait aussi s’occuper du bien-être de ses habitants. Un service des Accueillantes en Milieu Familial, dirigé par une Coordinatrice, permet à des parents de placer leurs enfants.

L’Association Romanel-Logis, sans but lucratif, peut mettre à disposition des appartements spécialement aménagés, sans barrière architecturale, pour des personnes handicapées.

La Société Coopérative « Bel Automne » a construit, à un jet de pierres de la gare, avec l’appui des Autorités cantonales et communales, un bâtiment comprenant 27 appartements à loyer modéré, qui sont pour la plupart aménagés spécialement à l’intention de personnes âgées à mobilité réduite.

Un service de bénévoles répond à toutes demandes de la population pour des transports, repas à domicile, etc.

A Prilly sont regroupés plusieurs services intercommunaux intervenant à Romanel-sur-Lausanne, notamment le Centre Médico-Social, l’Association Régionale pour l’Action Sociale de la région Prilly-Echallens, etc. L’ORP est à Echallens.

Nous sommes partenaires, avec Cheseaux-sur -Lausanne, Jouxtens-Mézery et Prilly, de la Fondation Primeroche, qui exploite un premier EMS à Prilly depuis l’automne 2000. Un second établissement a ouvert ses portes en 2014 dans la zone du Grand Pré à Cheseaux.

La Fondation Donatella Mauri, auparavant installée à la Naz (Le Mont-sur-Lausanne), a pour sa part construit un EMS de 56 lits sur un terrain communal, en droit de superficie, proche de la gare de Romanel-sur-Lausanne.

Les communautés religieuses déploient de nombreuses activités. La Paroisse protestante accueille ses fidèles non seulement au Temple, mais également à la Concorde. Plusieurs groupes offrent rencontres et réflexions pour tous les âges, comme la communauté catholique, qui est rattachée à la Paroisse du Bon-Pasteur à Prilly.

Le Groupement des Sociétés Locales (GSL) regroupe 25 sociétés dynamiques, qui offrent des activités sportives et culturelles.

De nombreuses manifestations sont organisées toute l’année et, chaque trois ans, a lieu une magnifique et belle manifestation connue sous le nom de « Fête au Village », qui rencontre toujours un succès considérable, grâce à la participation des membres du GSL et des écoles. L’Abbaye est également une manifestation triennale. La Course A Travers Romanel et la très populaire Fête du lac, organisée par « Les Pèdzes » de part et d’autre de notre petit lac des « Buyá tsa », restent également deux manifestations très prisées d’un nombreux public.

Le journal « Romanel Info », édité par la commune en collaboration avec le GSL, est fort apprécié par la population, qui y retrouve toute l’actualité locale.

La Municipalité souhaite que les habitants de Romanel-sur-Lausanne s’intègrent à la vie locale, ceci par le biais des sociétés et des manifestions, et tout particulièrement pour les nouveaux venus, qui sont conviés, une fois tous les deux ans, à une sympathique rencontre avec les Autorités.

Développement futur

L’une des priorités de la Municipalité est de sortir le plus possible le trafic de transit des pendulaires et des poids lourds du centre du Village, actuellement surchargé, créant des situations dangereuses pour les piétons (élèves des écoles principalement) et les automobilistes.

En 2020, suite à l’adoption de la Loi sur l’Aménagement du Territoire (LAT), de la Loi sur l’Aménagement du Territoire et des Constructions (LATC) et de la 4e révision du Plan Directeur Cantonal (PDCn), les objectifs de l’urbanisation ont été revus à la baisse.

Aujourd’hui, le Plan Partiel d’Affectation (PPA) « Le Village », adopté en 2018, permet beaucoup de nouveaux projets qui sont en voie de concrétisation ou de réalisation. Le quartier de « Pré Jaquet » est en cours de construction. Ces deux Plans de Quartier améneront environ 1000 nouveaux habitants à Romanel-sur-Lausanne à l’environ 2025.

Deux axes de dégagement (chemin de la Sauge au sud et chemin de Fontany au nord avec giratoire sur la route de la Blécherette) doivent impérativement être aménagés. Le passage à la fréquence de 15 minutes du LEB exige également de l’Autorité communale d’examiner rapidement l’amélioration des accès routiers (3 passages à niveau) à l’Ouest de la commune, où résident les deux tiers de la population. Ces aménagements routiers sont également indispensables pour accueillir les nouveaux habitants des quartiers. Il devient alors nécessaire de créer un passage sous-voies au Lussex, ainsi que de réaménager la place de la Gare.

Dans le même ordre d’idées, notre commune s’est fortement impliquée dans l’élaboration du Schéma Directeur du Nord Lausannois (SDNL), dont la finalité est de proposer une stratégie de développement durable (environnement, économie, social) du Secteur Nord de l’agglomération lausannoise. Cette démarche a été étroitement coordonnée avec l’avancement du Projet d’Agglomération Lausanne-Morges (PALM).

Conclusion

La mise à niveau indispensable des infrastructures communautaires (routes, écoles, garderies, etc.) nécessitera, ces prochaines années, une attention toute particulière pour le maintien de la santé financière de notre commune. Les différents projets évoqués ci-dessus concordent tous avec un objectif identique, soit une urbanisation intense, le long de la desserte du LEB. Cette vision du développement de notre région oblige la Municipalité à une grande vigilance, pour que notre commune reste un endroit proche du centre de Lausanne (6 km), à dimension humaine, où il fait encore bon vivre. Les Autorités communales doivent demeurer proches et à l’écoute de leurs habitants.

Daniel Crot, Syndic

L'ESSENTIEL

Municipalité, de gauche à droite : Blaise Jaunin, Denis Favre, Luigi Mancini, Claudia Perrin, Daniel Crot (Syndic).

Secrétaire municipale : Nicole Pralong.
Boursière: Anne-Sandra Caccia.
Séance de la municipalité:lundi.

Conseil communal : 55 membres.

Adresses utiles : Greffe: chemin du Village 24.
Heures d’ouverture: lundi, mardi, mercredi et vendredi de 9 h à 11 h 30 et de 14 h à 16 h 30, jeudi de 7 h 15 à 11 h 30.
Tél: 021 641 28 00.Poste de gendarmerie: tél. 117.
Service du feu: tél. 118.

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Syndic: Daniel Crot

Nom commune:

Romanel-sur-Lausanne

Sobriquet des habitants : Lè Buya tsa (les bouilleurs de chats)

District:

Lausanne

Surface:

288 ha

Arrondissement électoral:Lausanne

Nombre d’habitants:

3286

Taux d’imposition:

70,5

Paroisses:

Protestantes et catholiques

Manifestations communales

et sociétés locales:

www.romanel-sur-lausanne.ch