Edition No 76
Vendredi 21 Septembre 2018

Abonnement

Identification

Mot de passe oublié?
Edition No 76
Vendredi 21 Septembre 2018

Abonnement


Message du Jeûne fédéral
De l’importance du dialogue multilatéral

À l’occasion du Jeûne fédéral, le Conseil d’État appelle de ses vœux la poursuite du dialogue multilatéral à tous les échelons, que ce soit au niveau des États ou des collectivités publiques, des acteurs économiques, de la société civile, des religions tout comme des individus.
Crédit photos: ARC - Jean-Bernard Sieber

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

En ce jour du Jeûne fédéral, il est donné à celles et ceux qui le souhaitent, à l’instar de ce qu’avaient initié les Confédérés en 1832, de consacrer une journée à la prière et aux Actions de grâce. C’est aussi l’occasion, dans un registre différent, de ralentir et de méditer collectivement sur les évolutions de notre société contemporaine.

Ces derniers mois, nous avons pu être témoins de la montée en puissance du réflexe identitaire, du repli sur soi, de l’intolérance et de la défiance qui conduisent à favoriser une conception négative du pouvoir s’opérant envers et contre tout, notamment par le dénigrement de l’État de droit, des institutions démocratiques et des minorités (fussent-elles politiques, ethniques, sociales, religieuses ou autres).

Or, cette année marque le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Ce conflit terrible aura laissé dans son sillage une Europe exsangue et un appel résolu à ne plus jamais reproduire une telle catastrophe. Cela devait être la Der des Der. De cette volonté naîtra notamment la Société des Nations, ancêtre de l’Organisation des Nations unies, incarnant l’institutionnalisation de ce nécessaire espace de dialogue et de multilatéralisme. Malheureusement, ces efforts n’auront pas suffi à endiguer le déclenchement de la Deuxième Guerre mondiale.

Cela étant, la poursuite de cette exigence multilatérale reste d’une grande actualité tant les défis globaux qui nécessitent un engagement collectif sont nombreux : respect des droits humains, lutte contre le réchauffement climatique et l’effondrement de la biodiversité, enjeux de la transition énergétique, inégalités croissantes, défis migratoires et humanitaires, alimentation et santé, terrorisme, etc.

C’est ainsi qu’à l’occasion du Jeûne fédéral, le Conseil d’État appelle de ses vœux la poursuite du dialogue multilatéral à tous les échelons, que ce soit au niveau des États ou des collectivités publiques, des acteurs économiques, de la société civile, des religions tout comme des individus. Car ce n’est qu’en respectant la diversité et les différences qui habitent cette planète, qu’en cherchant le plus haut dénominateur commun entre-elles, qu’en s’engageant à dépasser les préjugés qu’il sera possible d’obtenir de véritables avancées collectives, pacifiques et durables face aux défis immenses de notre temps.