Edition No 41
Mardi 21 Mai 2019

Abonnement

Identification

Mot de passe oublié?
Edition No 41
Mardi 21 Mai 2019

Abonnement
Ecole
Un nouveau directeur général pour l’école vaudoise

Nouveau directeur général de l’enseignement obligatoire, Giancarlo Valceschini pilote depuis plusieurs mois le projet d’approche transversale « Concept 360°».

Né en 1958, Giancarlo Valceschini possède une longue et riche carrière dans le système de formation vaudois.
Crédit photos: ARC Jean-Bernard Sieber

Le Conseil d’État a désigné Giancarlo Valceschini, actuel chef du Service de l’enseignement spécialisé et de l’appui à la formation (SESAF) comme nouveau directeur général de l’enseignement obligatoire (DGEO). Il aura la mission de mettre sur pied une nouvelle direction générale qui réunira la DGEO et le SESAF au 1er janvier 2020 dans l’objectif de mettre en œuvre de nouveaux leviers pour faire avancer l’égalité des chances.

La volonté de la conseillère d’État Cesla Amarelle, cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC), est de viser une école apportant des réponses mutualisées et efficaces aux divers besoins d’intégration des élèves.

Dans ce but, Giancarlo Valceschini pilote depuis plusieurs mois le projet d’approche transversale appelé « Concept 360° ». Ce dispositif central dans la politique du DFJC a des objectifs ambitieux, comme celui de promouvoir activement l’égalité des chances pour tous les élèves du canton.

Après l’annonce de départ à la retraite de son titulaire, le poste de directeur général de la DGEO a été mis au concours en février 2019. Dix-huit candidatures ont été reçues dont quatre internes. Suite à la procédure de sélection, le Conseil d’État a retenu la candidature de M. Valceschini, actuel chef du Service du SESAF. Il a pris ses nouvelles fonctions le 1er mars et aura notamment pour mission de réunir ces deux importants services du DFJC au 1er janvier 2020.

Né en 1958, Giancarlo Valceschini possède une longue et riche carrière dans le système de formation vaudois. Enseignant, doyen, puis directeur d’établissement scolaire à Yverdon, il rejoint la DGEO en 2006 comme responsable d’unité avant de prendre la tête de l’Office cantonal des bourses d’étude et d’apprentissage au sein du SESAF. Après plusieurs missions d’importance, comme la mise en œuvre de la loi sur la pédagogie spécialisée (LPS), il revient à la DGEO en 2016 pour y prendre la Direction organisation et planification. En mai 2018, les connaissances et les compétences larges de Giancarlo Valceschini ont amené le Conseil d’État à le nommer à la tête du SESAF.

Mise en œuvre de la LEO : vers un premier bilan
Alain Bouquet.
Crédit photos: ARC - Jean-Bernard Sieber

Alain Bouquet, directeur général de la DGEO, a décidé de faire valoir son droit à la retraite au 1er janvier 2020. Après 38 années d’activité, dont la lourde tâche de gérer un des plus grands services de l’État avec plus de 10’000 enseignants et une centaine d’établissements scolaires, Alain Bouquet se voit confier la rédaction d’un premier bilan de la mise en œuvre de la loi sur l’enseignement obligatoire (LEO), les enjeux actuels et les perspectives de l’enseignement obligatoire dans le Canton de Vaud. Le Conseil d’État, qui tient à lui exprimer sa très vive reconnaissance, entend ainsi bénéficier de ses compétences et le libère de sa charge de directeur général pour accomplir cette tâche d’une importance stratégique.