Edition No 41
Mardi 21 Mai 2019

Abonnement

Identification

Mot de passe oublié?
Edition No 41
Mardi 21 Mai 2019

Abonnement
Région lémanique
La piste de l’agriculture urbaine

Les échanges transfrontaliers en matière d’agriculture urbaine étaient jeudi dernier le sujet d’une conférence de presse de l’Union lémanique des Chambres d’agriculture (ULCA) et du Conseil du Léman.

Si la ferme urbaine (ici un exemple à Milan) ne peut pas produire des aliments en masse, elle répond à de fortes attentes de la société, qui souhaite se réapproprier le contenu de son assiette.
Crédit photos: Alexandre Rotenberg - stock.adobe.com

Afin d’étudier une forme d’agriculture urbaine qui interpelle la profession, l’ULCA s’est concentrée sur l’agriculture portée par des producteurs de denrées alimentaires en milieu urbain, à des fins commerciales et professionnelles.

En 2018, l’Union Lémanique des Chambres d’Agriculture (ULCA) a réalisé une étude sur l’agriculture urbaine, qui ouvre de nouvelles perspectives pour promouvoir l’implantation de l’agriculture dans la cité. Cette étude (résumée dans une brochure*) a notamment permis de définir l’agriculture urbaine et de proposer des pistes aux agriculteurs concernés par cette thématique. Elle a également démontré toute l’importance de cette activité en termes de vitrine et de moyen de commercialisation des productions de l’agriculture rurale, ainsi que d’actions concrètes pour le développement durable des villes.

Président d’AgriGenève et de l’ULCA, Marc Favre a relevé que les fermes urbaines sont parfois présentées comme la solution pour nourrir la population. « Il existe toutefois une antinomie entre milieu urbain et agriculture, cette dernière devant disposer de grands espaces pour pouvoir remplir sa mission (produire des aliments en quantité suffisante afin d’apporter à la population la nourriture quotidienne dont elle a un besoin vital) ». Or, par définition, le milieu urbain bâti ne dispose pas de ces espaces. « Toutefois, le concept de fermes urbaines mérite une attention particulière, car il répond à de fortes attentes de la société, qui souhaite se réapproprier le contenu de son assiette », a noté ce spécialiste.

Membre du Conseil du Léman, le conseiller d’État vaudois Pascal Broulis a mis en avant l’intérêt d’une coopération franco-suisse dynamique, en particulier en matière d’agriculture urbaine. Il s’est réjoui de la création de ces passerelles et collaborations en matière agricole entre les deux pays.

Espaces délaissés

L’étude montre que l’aménagement de l’agriculture urbaine se fait en général sur des espaces souvent délaissés, résiduels ou non bâtissables. Leur donner une affectation claire permet de les valoriser. Le développement de tels projets ne doit pas se faire au détriment des potentiels d’urbanisation, au risque de reporter les constructions sur les terres agricoles en périphérie de la ville. L’agriculture urbaine permet d’apporter des réponses à certaines problématiques citadines comme la gestion des déchets organiques, le développement de la biodiversité en ville, la gestion des eaux de pluie, la réduction des îlots de chaleur. Mais la réintroduction de pratiques comme l’élevage, le pâturage ou le compostage peut être mal perçue par la population urbaine et engendrer des conflits d’usages. Un dialogue avec la population résidente apparaît une étape clé pour le développement de projets en agriculture urbaine au sein d’un quartier.

L’ULCA et le Conseil du Léman en bref
L’agriculture urbaine occupe en général des espaces délaissés, résiduels ou non bâtissables
Crédit photos: alisonhancock - Adobe Stock

L’Union lémanique des Chambres d’agriculture (ULCA) fédère les Chambres d’agriculture des Cantons de Genève, de Vaud et du Valais et des Départements de l’Ain et de la Haute-Savoie. Elle élabore des études portant sur des thématiques en lien avec l’agriculture. Le Conseil du Léman est un organisme de coopération franco-suisse concernant les mêmes territoires. Cette instance de concertation vise à promouvoir les relations transfrontalières sur le bassin lémanique et à initier des projets communs de coopération.

* disponible sur www.conseilduleman.org