Edition No 99
Mardi 10 Décembre 2019

Abonnement

Identification

Mot de passe oublié?
Edition No 99
Mardi 10 Décembre 2019

Abonnement
Mobilité
La passerelle Rayon Vert se pose en gare de Renens

Ce week-end, la passerelle Rayon Vert sera posée au-dessus des voies ferrées par une grue haute de 94 mètres. La population est invitée à venir assister à cet événement marquant pour l’Ouest lausannois.

Voici comment se présentera la passerelle, qui sera mise en service fin 2020. Sa largeur généreuse varie entre 10 et 16 mètres.
Crédit photos: groupement rayon vert

La pose de la passerelle Rayon Vert marque symboliquement l’aboutissement d’études initiées il y a 12 ans, pour améliorer l’accessibilité du site de la gare de Renens. Situé au cœur d’une zone stratégique de l’agglomération Lausanne-Morges, cet ouvrage concrétise l’étroite collaboration entre les communes, le Canton, la Confédération, les CFF et les tl pour mettre en place une plateforme de mobilité multimodale, qui réunira trains, bus, métro, futur tram et stations de vélos.

Avec le développement du RER Vaud et la transformation du site, la gare de Renens est appelée à devenir un véritable hub de correspondances entre les différents moyens de transports de l’agglomération et du reste du canton. Porte d’accès à tout le territoire de l’Ouest lausannois et aux hautes écoles, elle verra également son rôle renforcé dans le cadre du programme Léman 2030, puis de la mise en service du tram entre le Flon et Villars Sainte-Croix. C’est dire l’importance des projets d’aménagements qui s’y déploient, dont la passerelle Rayon Vert est une composante essentielle. Ce projet est financé à hauteur de 10,9 millions de francs par le Canton, soit environ 75% du montant total. En effet, à l’heure où l’on développe une offre de transport de plus en plus multimodale et où l’on se doit de trouver des réponses durables aux besoins croissants en mobilité, faciliter les correspondances entre les différents moyens de transport constitue un enjeu primordial.

Structure arboriforme

La structure métallique arboriforme de la passerelle et sa façade entièrement végétalisée, côté est, ont donné son nom au projet «Rayon Vert». Outre l’élégance de son dessin s’inspirant du monde végétal, cet ouvrage est avant tout une solution ingénieuse aux exigences techniques de force et d’équilibre. Sur une longueur de 150 m, sa largeur généreuse variera entre 10 et 16 m et sa hauteur entre 3,7 et 5,7 m. La nouvelle gare de Renens sera mise en service fin 2020, tout comme le passage nord-sud par la passerelle Rayon Vert.

Pose de la passerelle: entre force et délicatesse
Futur accès à la passerelle, côté sud. La pose de cette structure constitue une étape majeure du chantier de modernisation de la 3e gare de Suisse romande.
Crédit photos: groupement rayon vert

Au niveau local, le Rayon Vert s’inscrit comme une liaison forte entre le nord et le sud des voies. La pose de cette structure constitue donc une étape emblématique d’un chantier majeur de modernisation de la 3e gare de Suisse romande, lancé en 2015. Sa pose (une manœuvre complexe, qui a nécessité une année de préparation) représente un défi à elle seule, puisque les trois tronçons de la passerelle seront positionnés sur leurs appuis, au-dessus des rails, par une grue de 94 mètres et 1300 tonnes. Pour marquer ce moment exceptionnel, ces travaux pourront être suivis par le public intéressé durant la nuit de samedi à dimanche, entre 0h15 et 3h45.

Fondue et «café-chantier»

À cette occasion, une tente sera dressée au nord de la gare, sur l’esplanade au-dessus de la rue de Crissier 1, afin d’offrir une vue idéale sur le suivi des opérations. À occasion exceptionnelle, événement hors du commun avec la dégustation d’une fondue et la distribution de boissons chaudes pour les spectateurs qui auront bravé le froid et la nuit. De même, dimanche matin 1er décembre à 9 h au même endroit, un «café-chantier» sera organisé en présence des responsables du projet qui fourniront tous les détails sur cet ouvrage colossal.