PCL - Leaderboard

Numérique

Volonté réaffirmée d’accompagner la société dans la transition numérique

25.01.2022 / FAO n° 7

La numérisation de la société appelle une action résolue de l’Etat. Le Conseil d’Etat adoptait il y a trois ans sa stratégie numérique pour se donner les moyens d’assumer une double responsabilité: tirer parti du numérique pour promouvoir l’innovation et continuer à jouer son rôle de garant de la cohésion sociale. Ces dernières années, le Conseil d’Etat a concrétisé cette vision par plusieurs actions en faveur de l’accompagnement des entreprises et des citoyens, d’une meilleure coordination politique du numérique aux différents échelons institutionnels du pays, et en menant une politique de souveraineté numérique.

Volonté réaffirmée d’accompagner la société dans la transition numérique
En tant qu’Etat, nous détenons des données personnelles que les habitantes et les habitants n’ont d’autre choix que de nous confier. Il est donc de notre responsabilité d’ouvrir le champ des possibles et d’explorer la meilleure manière de garantir qu’elles restent sous notre contrôle et soient protégées par les lois suisses a expliqué Nuria Gorrite.
Crédit photos: ARC-Jean-Bernard Sieber

Le Conseil d’Etat s’est saisi des enjeux politiques du numérique, tels que la souveraineté, la protection des données ou la cybersécurité fin 2018 en adoptant sa stratégie numérique. Il a depuis créé le poste de Déléguée au numérique – occupé par Catherine Pugin – et a institué la Direction générale du numérique et des systèmes d’information (DGNSI), chargée de coordonner la mise en œuvre de la stratégie numérique. Vaud, en partenariat avec Genève, a présidé à la création de la Conférence latine des directeurs cantonaux du numérique afin de développer une vision politique commune du numérique entre les cantons latins. D’autre part, le Canton s’engage au niveau fédéral pour que la transformation numérique des administrations publiques se fasse dans le respect de la souveraineté des cantons et de l’ordre constitutionnel suisse; notamment en participant au dialogue sur le nouveau projet d’identité électronique, afin de promouvoir une identité électronique souveraine, respectueuse de la protection des données et à la pointe de l’innovation.

Le Conseil d’Etat entend également promouvoir une gestion responsable des données détenues par l’Etat. Dans le cadre de sa politique de la donnée, et en collaboration avec les autres cantons romands, il mènera une étude de faisabilité en vue de créer cloud souverain. Ces travaux seront conduits par Catherine Pugin et la DGNSI et impliqueront le tissu entrepreneurial romand.

Campagne de sensibilisation
Enfin, le Canton renforce aujourd’hui l’accompagnement de la population en lançant une campagne de sensibilisation aux risques en ligne. A l’heure où les cas de cyberattaques se multiplient et alors que les échanges électroniques avec l’administration se développent – 530’000 demandes prestations en ligne sont traitées chaque année par l’Etat de Vaud, et près de 100 prestations en ligne sont disponibles sur le portail sécurisé –, la population trouvera sur les pages vd.ch/securite-en-ligne un ensemble de bonnes pratiques de base pour assurer sa sécurité en ligne. Cette campagne s’ajoute aux actions de prévention menées par la Police cantonale sur les réseaux sociaux et sur leur site votrepolice.ch, et répond à la volonté du Grand Conseil d’accompagner le développement de la cyberadministration d’une sensibilisation à la protection des données personnelles en ligne. Elle vient compléter les outils développés pour accompagner les entreprises vaudoises dans la sécurisation de leur infrastructure numérique, accessibles à l’adresse vd.ch/cybersecurite. Dans le même temps, le Conseil d’Etat et les organisations faîtières des communes travaillent ensemble à définir la meilleure manière de renforcer la sécurité numérique de l’ensemble des administrations concernées, dans le respect de leur autonomie.