Identifiant: Mot de passe:
Edition No 78 / Mardi 27 Septembre 2016

PALM 3e génération

Mise en consultation publique

La consultation publique sur le projet d’agglomération Lausanne-Morges de 3e génération (PALM 2016) s’est ouvert hier et se déroule jusqu’au 30 octobre 2016.
Le PALM réunit plusieurs partenaires, sous la conduite du Canton de Vaud, qui collaborent de manière étroite pour définir la stratégie de développement de l’agglomération Lausanne-Morges à l’horizon 2030-2040 et élaborer les mesures qui la façonneront en matière d’urbanisation, de mobilité, de paysage et d’environnement/énergie. Ces partenaires ont élaboré en 2016 le PALM de 3e génération.
Le projet met à jour et consolide les volets urbanisation, mobilité, paysage et environnement/énergie et élabore des nouvelles mesures qui viennent compléter la liste des projets identifiés depuis 2007. En matière d’urbanisation, plusieurs planifications de nouveaux quartiers apparaissent, qui permettront à l’agglomération Lausanne-Morges d’accueillir près de 80  000 habitants et 50  000 emplois supplémentaires d’ici 2030, tout en respectant les nouveaux principes d’aménagement du territoire.
En matière de mobilité, les grands principes du projet d’agglomération perdurent. Il s’agit de fluidifier les déplacements au cœur de l’agglomération et d’améliorer son accessibilité depuis l’ensemble du canton. De nombreux aménagements sur les réseaux routiers ainsi que pour améliorer les déplacements à pied et en vélo sont également prévus. Les volets Paysage et Environnement/Energie ont été approfondis, afin que ces aspects soient systématiquement intégrés dans le développement.
Le PALM 2016 est mis en consultation publique depuis hier et jusqu’au 30 octobre 2016 sous la forme d’un questionnaire auquel toute personne peut répondre en quelques minutes sur le site www.lausanne-morges.ch. Les différents rapports formant le PALM 2016 seront également disponibles durant cette période dans les greffes des communes concernées et à la réception du Service du développement territorial (place de la Riponne 10 à Lausanne). Le projet sera ensuite transmis à la Confédération pour évaluation, afin d’obtenir un cofinancement des mesures infrastructurelles.

Le PALM a déjà obtenu plus de 360 millions de francs de la Confédération pour financer les infrastructures identifiées dans les projets de 2007 et 2012.
DR