Identifiant: Mot de passe:
Edition No 57 / Mardi 18 Juillet 2017

Economie

Alpes vaudoises: nouveau paquet de mesures

Le Conseil d’État soumet au Grand Conseil deux nouveaux projets de décrets de soutien aux Alpes vaudoises. Ces deux projets s’inscrivent dans la stratégie générale de soutien à l’économie touristique des Alpes vaudoises, et concernent plus spécifiquement les infrastructures qui seront nécessaires aux Jeux olympiques de la Jeunesse qui se dérouleront en janvier 2020. La combinaison des aides conduit à une participation importante du canton, qui tient au contexte exceptionnel des JOJ et à son calendrier serré.
En adoptant ces deux nouveaux décrets, le Conseil d’État poursuit un processus important qui permet aux acteurs du terrain de financer des aménagements ou travaux souhaités et nécessaires pour toute une région. En raison du calendrier imposé par les JOJ 2020, Les Diablerets bénéficient principalement de ces aides. Elles concernent le déplacement et le remplacement du télésiège des Vioz par une nouvelle télécabine et des aménagements à effectuer sur la piste de la Jorasse. Un montant de 270 000 francs est également consacré à l’aménagement de la piste de Chaux-de-Mont à Leysin, nécessaire aux JOJ.
Le Conseil d’État précise que si le calendrier des travaux est lié aux JOJ, les investissements concernés font partie du plan de développement des infrastructures prévu de longue date pour la région, et bénéficieront à celle-ci sur le long terme. Ainsi, le passage d’un télésiège à une télécabine aux Vioz sera de nature à favoriser le tourisme quatre saisons, un des objectifs liés à la stratégie de développement des Alpes vaudoises. Par ailleurs, avec le soutien de Swiss Ski et de Swiss Olympic, ces nouvelles infrastructures devraient permettre aux Diablerets d’accueillir le premier centre régional de performance du Canton, offrant ainsi aux jeunes athlètes vaudois et romands une structure de formation scolaire adaptée à leurs impératifs d’entraînements et à l’encadrement particulier du sport d’élite.
Le montant global des investissements pour ces deux décrets est de près de 20 millions. L’aide cantonale à fonds perdu se monte à environ
9 millions, à laquelle s’ajoute un prêt cantonal de 1 million et des prêts fédéraux (LPR) de 6,7 millions. Quatre critères stricts donnent lieu à l’éligibilité des mesures de soutien : faisabilité financière, économique, territoriale et environnementale.

 

 

Les Diablerets bénéficient principalement de ces aides qui visent le déplacement et le remplacement du télésiège des Vioz et des aménagements de la piste de la Jorasse.
Getaway Mag