Emil Frey - Leaderboard

Patrimoine

Un nouvel écrin de lumière pour la Cathédrale de Lausanne

16.01.2024 / FAO n° 5

La Ville de Lausanne et le Canton présentent un projet d’illumination novateur et durable, en vue de célébrer en 2025 le 750e anniversaire de l’un des édifices les plus emblématiques du pays.

Un nouvel écrin de lumière pour la Cathédrale de Lausanne
La cathédrale de Lausanne, monument le plus visité de suisse romande, disposera d’un nouvel éclairage dans le cadre des festivités de son 750e anniversaire à la fin de 2025.

Propriété du Canton de Vaud, la Cathédrale attire chaque année plus de 400’000 visiteurs, la consacrant ainsi comme le monument le plus fréquenté de Suisse romande. Toutefois, son système d’éclairage extérieur, datant des années soixante, nécessite une refonte totale.  Dans cette optique, le Canton de Vaud et la Ville de Lausanne ont conjointement alloué un budget de 800’000 francs pour initier des mandats d’étude parallèles visant à concevoir un nouvel éclairage. L’objectif est de valoriser son statut de monument historique d’importance nationale tout en tenant compte des impératifs environnementaux, conformément au Plan lumière de la Ville.

Parmi les quinze entreprises invitées à soumettre leurs propositions, trois ont été sélectionnées par un collège d’experts. Le projet lauréat, imaginé par le bureau français «L’Acte Lumière», se distingue par un éclairage de voile cadré, distant, mais précisément dirigé sur le bâtiment, minimisant ainsi la pollution lumineuse. Évoluant au fil de la journée et des saisons, cet éclairage offrira une nuance ambrée en début de soirée, passant à un blanc chaud, avant l’extinction au cœur de la nuit. Les galeries du beffroi et de la tour lanterne seront également sublimées par une tonalité plus chaleureuse, mettant en valeur la Rose, le Portail peint et le Portail Montfalcon dans la composition globale.

Le programme prend en compte les usages cultuels et culturels de la Cathédrale en proposant des scénarios d’éclairage dédiés. Grâce à un niveau lumineux faible et des projecteurs limitant les fuites de lueur vers le ciel, la pollution lumineuse sera fortement diminuée. Un écologue participera à la démarche en cartographiant la faune environnante pour adapter l’éclairage en conséquence. Le concept répond aux critères de sobriété énergétique, prévoyant une réduction de plus de 60% de la consommation d’électricité. Une phase pilote, planifiée ce printemps, permettra d’affiner les derniers détails. Les travaux débuteront cet automne en vue de l’inauguration du nouvel éclairage dans le cadre des festivités du 750e anniversaire à la fin de 2025. Les trois projets en lice seront exposés à la Cathédrale jusqu’au 21 janvier 2024.


Le portail Montfalcon sera sublimé par un éclairage plus chaleureux dans les galeries du beffroi et de la tour lanterne.