PCL - Leaderboard

Protection de la population

Montreux, siège de la protection de la population durant deux jours

25.10.2019 / FAO n° 2019086

Montreux, siège de la protection de la population durant deux jours
La conseillère d’État Béatrice Métraux, cheffe du Département des institutions et de la sécurité, et Benno Bühlmann, directeur de l’Office fédérale de la protection de la population.
Crédit photos: ARC Jean-Bernard Sieber

Du 23 au 24 octobre 2019 s’est tenue à Montreux la Conférence nationale de la protection de la population. Étaient présents l’ensemble des responsables et spécialistes nationaux qui ont assisté à des conférences et participé à des tables rondes et des ateliers portant sur différents thèmes, comme la protection des infrastructures critiques. Le rôle et les missions des sapeurs-pompiers ont été particulièrement mis en avant.

Cette année, c’est le canton de Vaud, en collaboration avec la commune de Montreux, qui a accueilli la Conférence nationale de la protection de la population, organisée par l’Office fédérale de la protection de la population (OFPP). Ouverte par la conseillère d’État Béatrice Métraux, cheffe du Département des institutions et de la sécurité, et par Benno Bühlmann, directeur de l’OFPP, cette conférence réunissait les responsables et partenaires cantonaux de la protection de la population afin d’échanger sur le système de protection de la population.

Le premier jour, des présentations et des tables rondes, animées par des intervenants suisses et internationaux, ont porté sur les impacts et la prévention des incendies de forêts aussi bien dans le canton de Vaud qu’en France ainsi que sur les défis à relever lors d’événements d’origine naturelle ou technique de grande ampleur, avec pour exemple le cas pratique de l’intervention des services d’urgence lors de l’effondrement du pont Morandi, en Italie, l’an dernier.

Le deuxième jour a débuté avec trois ateliers. Le premier, introduit par la Coordination suisse des sapeurs-pompiers (CSSP), a présenté le rôle et les missions de cette dernière. Les deux autres sessions ont traité de la protection NBC (nucléaire-biologique-chimique) à un niveau national et de la protection des infrastructures critiques, thématique d’actualité à la suite de l’incendie récent d’une usine chimique à Rouen, en France.
La conférence s’est close sur des exposés et des discussions autour de l’insécurité, vue sous l’angle de la politique internationale, et de la gestion de crise et des stratégies d’information face à la problématique de la désinformation.

Les autorités vaudoises sont satisfaites de la tenue de cette conférence ainsi que des échanges qui tendent à améliorer le niveau de connaissances et de préparation des partenaires afin de gérer au mieux tout événement sortant du quotidien.