PCL - Leaderboard

Covid-19

Ouverture des centres de vaccination de Payerne et Rennaz

19.01.2021 / FAO n° 6

Ouverture des centres de vaccination de Payerne et Rennaz
Depuis le 11 janvier, quelque 1000 personnes ont pu être vaccinées chaque jour dans les centres de vaccination et par les équipes mobiles.
Crédit photos: Rido – stock.adobe.com

Des plages de rendez-vous pour les deux nouveaux centres sont ouvertes depuis hier sur le site www.coronavax.ch. L’évaluation en ligne permet de déterminer si la personne est éligible à une vaccination dans un groupe prioritaire et de réserver un rendez-vous. Il est également possible de faire cette évaluation et de prendre un rendez-vous via la hotline du canton (058 715 11 00). Ces deux centres étant situés dans des hôpitaux intercantonaux, la population de la Broye et du Chablais pourra s’y faire vacciner, quel que soit son canton de résidence. Le site www.coronavax.ch sera adapté en ce sens.  

Depuis l’ouverture, le 11 janvier, des centres situés au CHUV, à l’EHC (Ensemble hospitalier de la Côte – Morges), aux EHNV (Établissements hospitaliers du Nord vaudois à Yverdon) et à la clinique la Lignière à Gland, quelque 1000 personnes ont pu être vaccinées chaque jour dans les centres et par les équipes mobiles. Cela correspond aux objectifs que s’était fixés le Canton. L’ouverture de ces deux nouveaux centres, ainsi que l’homologation du vaccin Moderna permettront d’augmenter les capacités et de passer comme prévu à 3000 injections par jour à fin janvier. D’ici fin février, quelque 100’000 personnes parmi les plus exposées devraient ainsi être vaccinées. À ce jour, 19’100 doses de vaccin Pfizer et 17’100 doses de Moderna ont été livrées au Canton de Vaud. La Confédération est responsable de la commande des vaccins et les redistribue après leur livraison aux cantons au prorata de la population. La planification de la vaccination dans le canton doit tenir compte des doses à disposition, mais aussi du rythme de réapprovisionnement de chaque vaccin. Le nombre de rendez-vous disponibles au quotidien est donc le fruit d’un pilotage fin et continu.

Personnes âgées et vulnérables en priorité 

Pour rappel, ce dispositif permet de vacciner dans un premier temps les personnes âgées de plus de 75 ans ainsi que les personnes vulnérables, soit les personnes qui souffrent d’une insuffisance cardiaque ou respiratoire, d’une hypertension artérielle sévère, d’un cancer, d’obésité importante ou d’une faiblesse immunitaire. Les personnes en contact étroit avec cette population – personnel de santé et personnel des EMS – font également partie des groupes prioritaires.