BCV Leaderboard

Covid-19

Soutenir les jeunes et leur permettre de se ressourcer

19.03.2021 / FAO n° 23

Soutenir les jeunes et leur permettre de se ressourcer
Lancement d’un plan de mesures pour soutenir les jeunes en cette période de restrictions sanitaires.
Crédit photos: © loic-furhoff Unsplash.com

À la suite des nombreuses restrictions liées à cette longue période de pandémie, les jeunes sont particulièrement affectés par le manque de perspectives et de contacts sociaux. Le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) a déjà renforcé ces derniers mois son soutien aux jeunes dans le canton de Vaud, par exemple en proposant de l’aide et des appuis aux élèves en situation de vulnérabilité. En complément de ces renforts, la Direction générale de l’enfance et de la jeunesse (DGEJ) lance un plan de mesures pour soutenir les jeunes en cette période de restrictions sanitaires qui dure.

Ces actions visent à diminuer le stress des jeunes en les soutenant dans leurs activités et en créant ou en renforçant des espaces de socialisation, d’appui socio-éducatif ou ludique. La mesure principale en termes d’engagement financier (300’000 francs) vise à soutenir les organisateurs d’activités de jeunesse avec et sans hébergement* durant les vacances scolaires d’été 2021. Des aides financières à hauteur de 5 frs par journée et par enfant pourront être attribuées aux organismes à but non lucratif basés dans le canton de Vaud. Les activités devront être annoncées au préalable auprès de la DGEJ, avant le 31 mai 2021.

Deux appels à projets disposant de 50’000 francs chacun viennent également d’être rendus publics, le premier est destiné aux jeunes, le deuxième aux professionnels de l’éducation. Pour être financés les projets doivent permettre aux jeunes de se retrouver, de créer ou de maintenir des liens et ainsi contribuer à réduire leur stress. Ces appels stimuleront aussi la créativité.
Le plan prévoit également des mesures dans le milieu scolaire au travers d’espaces de discussions et d’ateliers philosophiques pour aborder les préoccupations des élèves, ainsi que des actions mises sur pied par les élèves eux-mêmes. Des projets qui s’inscrivent dans le «Concept 360°» et contribuent à améliorer le climat scolaire.Les camps avec hébergement durant les vacances de Pâques sont autorisés avec l’accord de l’Office du médecin cantonal, à la condition notamment que ces camps ne dépassent pas 20 participants et 5 encadrants et que les personnes de plus de 12 ans présentent un test COVID-19 négatif datant de moins de 48h. Pour les enfants de moins de 12 ans, la pertinence et la modalité de tester sont en cours d’étude et seront communiquées aux organisateurs le plus rapidement possible.

Enfin, pour répondre aux situations de détresse d’une partie de la jeunesse, la promotion et l’accessibilité des ressources d’aide doit être améliorée. Un partenariat avec le site ciao.ch rendra plus visibles les aides existantes et permettra de trouver à qui s’adresser en cas de besoin.

La Direction générale de l’enfance et de la jeunesse débloquera un montant d’un demi-million de francs pour financer ces mesures jusqu’à fin septembre. Des mesures complémentaires seront annoncées en fonction de l’évolution de la situation.

* Si les conditions sanitaires le permettent