Accueil de jour

1300 accueillantes en milieu familial

29.10.2021 / FAO n° 87

1300 accueillantes en milieu familial
D’après l’enquête menée par Statistique Vaud, le travail hebdomadaire des accueillantes s’étendrait sur 4,2 jours et durerait environ 41 heures, soit l’équivalent d’un taux d’occupation à plein temps.
Crédit photos: Maria Sbytova

Le canton compte 1337 accueillantes en milieu familial (AMF) en 2020, affiliées à une structure de coordination mise en place par une commune ou une association de communes. Depuis 2015, leur nombre a fortement diminué (-13 %, soit 195 AMF) alors que le nombre de places offertes n’a cessé de croître jusqu’en 2019, avant de fléchir légèrement. En 2020, les enfants en âge préscolaire (moins de 4 ans) bénéficient de 1740 places à plein temps, contre 1842 pour les enfants en âge scolaire (de 4 à 12 ans). Pour comprendre ces évolutions, Statistique Vaud, en partenariat avec la Fondation pour l’accueil de jour des enfants (FAJE), a mené une enquête auprès de l’ensemble des AMF du canton.

Les résultats ont ainsi montré que l’activité d’accueil en milieu familial est principalement féminine (99 %), puisque seuls 18 hommes l’exercent sur l’ensemble du territoire vaudois.

Par ailleurs, près de deux tiers ont achevé, au minimum, une formation secondaire. L’âge moyen des accueillantes s’établit à 45 ans et plus de la moitié (56 %) d’entre elles sont de nationalité suisse.

Quant aux parcours types, deux situations distinctes se dessinent. La première moitié des AMF vivent avec des enfants en bas âge et sont entrées en fonction relativement jeunes (entre 31 ans et 34 ans selon le nombre d’enfants), presque sans expériences professionnelles antérieures. La seconde moitié des accueillantes ont pour leur part débuté sur le tard (42 ans en moyenne), une fois leurs enfants grands et après une vie professionnelle riche.

De manière générale, les AMF prennent en charge quotidiennement 4,1 enfants et accueillent moins d’enfants en âge préscolaire que d’enfants scolarisés.

Enfin, sur l’ensemble du canton, le salaire horaire brut moyen par enfant s’établit à 6 francs.

Il est composé d’un salaire standard (4,6 francs) et d’une part de frais d’acquisition, accordés pour compenser les charges découlant de la garde à domicile. Si la comparaison entre les structures de coordination fait ressortir de grandes différences entre celles-ci lorsque seul le salaire horaire brut est considéré (de 8 francs à 3,5 francs), celles appliquant une tarification relativement basse utilisent fréquemment des frais d’acquisition pour rééquilibrer quelque peu la situation.