Emil Frey - Leaderboard

Statistique

Pratiques linguistiques riches et diverses dans le canton

18.02.2022 / FAO n° 14

Pratiques linguistiques riches et diverses dans le canton
Dans le canton, une personne sur cinq mentionne plus d’une langue principale et trois quarts de la population utilisent deux langues ou plus de manière hebdomadaire.
Crédit photos: AdobeStock

A majorité francophone, le canton compte également des italophones, des hispanophones, des lusophones, des anglophones, des germanophones et des locuteurs d’une multitude d’autres langues. En effet, avec des personnes originaires du Portugal, d’Espagne, d’Italie, des Balkans, sans oublier les Confédérés venus d’outre-Sarine et du Tessin, Vaud est clairement multilingue.

Ainsi, les personnes pensent, travaillent, discutent et lisent souvent dans plusieurs langues. Ainsi, trois quarts de la population âgée de 15 ans et plus utilisent plus d’une langue régulièrement. Il s’agit ici d’un usage hebdomadaire, qu’il soit à l’écrit ou à l’oral. Dans le détail, 42 % de la population vaudoise déclare utiliser au moins une fois par semaine deux langues, soit une part plus importante qu’en moyenne suisse (38%). Près d’un quart recourt régulièrement à trois langues et 9% à quatre langues ou plus.

Dans le large éventail linguistique, l’anglais prévaut comme langue la plus souvent mentionnée après le français, que ce soit dans un usage régulier, comme langue principale, mais aussi comme langue utilisée habituellement au travail ou pour les loisirs. C’est dans ce dernier contexte que son utilisation est la plus large, avec quatre personnes sur dix qui y recourent pour écouter la radio ou regarder la télévision. Ce sont les jeunes (15-24 ans) qui sont les plus nombreux (71%) à visionner des films ou regarder la télévision en anglais.

Enfin, en 2019, un peu plus d’une personne sur sept (15%) âgée de 25 ans et plus apprend ou se perfectionne dans une langue. C’est moins qu’en moyenne nationale (20%), mais légèrement plus qu’en 2014 (12%).

Forte mobilisation des jeunes femmes le 26 septembre 2021

Dans un deuxième article, Statistique Vaud s’est intéressé à l’actualité politique vaudoise 2021 et a relevé un taux de participation particulièrement élevé en 2021 lors des quatre votations fédérales, de même qu’une forte mobilisation des femmes de moins de 35 ans lors du scrutin du 26 septembre. Ce dernier résultat est probablement à mettre au crédit de l’objet portant sur la modification du Code civil visant à permettre le mariage pour tous.