PCL - Leaderboard

Economie

Stimuler la durabilité au service de la compétitivité économique

13.05.2022 / FAO n° 38

Doté de 105 millions de francs, le fonds de soutien à l’économie durable a pour but de stimuler la durabilité au service de la compétitivité économique. La première des mesures prévues a été présentée mardi : toute entreprise souhaitant faire appel à un spécialiste pour l’accompagner dans une démarche de transition peut solliciter une aide financière de 50 % du coût du mandat, pour un maximum de 15 000 francs.

Stimuler la durabilité au service de la compétitivité économique
Le conseiller d’Etat Philippe Leuba et Andreane Jordan Meier, cheffe du Service de la promotion de l’économie et de l’innovation, ont présenté la démarche pilote déjà accomplie avec succès par deux entreprises vaudoises.
Crédit photos: ARC Jean-Bernard Sieber

Depuis le début de l’année, les entreprises vaudoises peuvent faire appel au nouveau fonds de soutien à l’économie durable lancé par le Service de la promotion de l’économie (SPEI) et de l’innovation en collaboration avec le Bureau de la durabilité. Sur les 105 millions disponibles, 25 sont consacrés à cet aspect précis.

Une première mesure de soutien
La première mesure de soutien de ce fonds prend la forme d’un cofinancement d’un mandat d’accompagnement en durabilité auprès d’un mandataire spécialisé. L’aide représente 50 % des coûts du mandat, qui comprend notamment un audit durabilité, la définition d’une stratégie et l’élaboration d’un plan d’action, le tout cadré par un accompagnement sur 18 mois. À noter que le choix du mandataire est laissé libre à l’entreprise. Le SPEI propose, en cas de besoin, une mise en relation avec des prestataires et apporte une aide financière pour ce mandat externe.

Deux entreprises vaudoises, respectivement actives dans l’industrie et les services aux entreprises, ont déjà pu bénéficier d’un accompagnement dans le cadre d’une phase pilote. Ce sont notamment la conviction qu’il est nécessaire de miser sur la durabilité pour rester compétitifs sur le marché et le côté collaboratif de la démarche qui les ont convaincues d’entamer le processus soutenu par le SPEI.

Un objectif de sensibilisation
L’objectif pour l’Etat, en collaboration avec les principales associations économiques, est de sensibiliser les entreprises à la durabilité et d’augmenter leurs connaissances et compétences en la matière. Cette démarche s’inscrit sur le long terme et l’aide financière précitée sera complétée par d’autres mesures dans les mois à venir. Le fonds de soutien à l’économie durable entend par exemple accompagner la création de centres de compétences dans des domaines à fort impact, tels que les secteurs du bâtiment ou de l’alimentation.


Deux entreprises vaudoises, dont la maison Sylvac (lieu de la photo ci-dessus), ont déjà entamé avec enthousiasme cette démarche d’accompagnement dans le cadre d’une phase pilote.
Crédit photos: ARC Jean-Bernard Sieber