PCL - Leaderboard

Société

Une volonté constante de mieux inclure les personnes LGBTIQ

20.05.2022 / FAO n° 40

Une volonté constante de mieux inclure les personnes LGBTIQ
Igor Santucci, Laurence Cretegny (secrétaire général et présidente du Grand Conseil), Nuria Gorrite (présidente du Conseil d’État) et Aurélien Buffat (chancelier) ont hissé un drapeau arc-en-ciel devant le château cantonal, en soutien à la communauté LGBTIQ.
Crédit photos: ARC Jean-Bernard Sieber

À l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie du 17 mai, le Conseil d’État réaffirme sa tolérance zéro envers toutes les discriminations relatives à l’orientation sexuelle et affective ou à l’identité de genre. En signe de soutien envers les personnes LGBTIQ (personnes lesbiennes, gay, bisexuelles, transgenres, intersexes, queer ou en questionnement), les présidentes du Grand Conseil et du Conseil d’État, accompagnées par le secrétaire général du Grand Conseil et le chancelier, ont hissé mardi le drapeau arc-en-ciel sur l’esplanade du château cantonal.

Cette action symbolique rappelle l’engagement constant du Conseil d’État pour une meilleure inclusion des personnes LGBTIQ, dans l’administration cantonale, mais aussi plus largement dans la société. Dans cette optique, Catherine Fussinger, déléguée cantonale pour les questions LGBTIQ, est entrée en fonction au 1er mai. Sa principale mission, au cours des 12 prochains mois, consiste à élaborer un plan d’action qui constituera le socle permettant le développement d’une politique publique dans ce domaine.

Pour cela, la déléguée cantonale fera d’abord un travail d’inventaire et d’analyse des mesures déjà prises au sein de l’État et des initiatives du monde associatif, en prise directe avec les besoins des personnes concernées. Elle analysera les politiques publiques en la matière développées ailleurs en Suisse ou à l’étranger. Elle assurera la transversalité, la cohérence et la coordination des mesures prises dans le domaine LGBTIQ au sein de l’administration cantonale vaudoise, en coordination avec les entités départementales. Enfin, elle accompagnera la mise en œuvre des différentes lois fédérales ayant un fort impact pour les personnes LGBTIQ, notamment l’entrée en vigueur de la loi sur le mariage civil pour toutes et tous au 1er juillet 2022.

Violences à l’encontre des jeunes LGBTIQ

Une étude vaudoise réalisée par Unisanté montre que les jeunes personnes LGBTIQ sont davantage la cible de violences que leurs pairs, ce qui péjore leur santé. Pour illustrer ces chiffres et incarner ces vécus, des vidéos (table ronde et témoignages) accompagnent la sortie des résultats. L’étude analyse dans quelle mesure les jeunes personnes LGBT en deuxième année de formation postobligatoire sont davantage concernées que les jeunes personnes hétérosexuelles par différentes problématiques. Ces analyses se basent sur les données d’une enquête réalisée dans le canton de Vaud, auprès de 1817 jeunes.