Emil Frey - Leaderboard

Culture

Création d’un un quartier des arts en moins de 15 ans

24.06.2022 / FAO n° 50

Création d’un un quartier des arts en moins de 15 ans
Le quartier des arts de Plateforme 10 s’est ouvert le week-end passé, et a accueilli 30’000 personnes.
Crédit photos: ARC Sieber

En 2008, le projet de musée des Beaux-Arts à Bellerive échouait. Résolu à doter l’institution d’une infrastructure adaptée, le gouvernement vaudois imaginait dès le lendemain un projet de complexe muséal cantonal. Moins de 15 ans après, le quartier des arts Plateforme 10 s’est ouvert le week-end passé avec 30’000 entrées. Le coût de l’opération se monte à près de 186 millions de francs. Dès les années 90, le Conseil d’État vaudois se prononçait pour le transfert du Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA) hors du Palais de Rumine. Cette volonté aboutit 16 ans plus tard au projet de Bellerive refusé. Le concept de pôle muséal imaginé en réaction s’élève aujourd’hui au cœur de la capitale vaudoise. Pour le conseiller d’Etat Pascal Broulis, en charge des finances et des constructions «cette prouesse est un geste architectural à la pointe de l’ingénierie. La population doit s’approprier ce nouveau quartier pour le faire vivre».

Un parcours collectif, constructif et une aventure humaine
Associant le Département de la formation et de la culture (DFJC) et le Département des finances et des relations extérieurs (DFIRE) avec plusieurs de leurs entités dont la Direction générale des immeubles et du patrimoine (DGIP) et le Service des affaires culturelles (SERAC), le projet s’est fait en collaboration avec les services de l’administration cantonale, la Ville de Lausanne, les CFF ainsi que les mécènes. Avec les équipes des trois Musées et des deux Fondations concernés, celles de la Fondation MCBA, de la Fondation Plateforme 10 et de la direction générale de Plateforme 10, l’aventure fut collective et humaine.

Un levier pour la création, la diffusion, l’économie et l’accès à la culture
Le MCBA a présenté l’an passé onze événements et accueilli près de 100’000 visiteurs. Cette activité se joint désormais à celles de Photo Elysée, du mudac ainsi que des Fondation Toms Pauli et Félix Vallotton. Le Quartiers des Arts se compose de trois Musées et deux Fondations, d’auditoriums, de bibliothèques, de boutiques, de restaurants ainsi que d’une voie de mobilité douce. L’émulation est en marche dans une dynamique associant les pôles de compétences du canton (culturel, technologique, économique, touristique, pédagogique et académique). L’émergence de Plateforme 10 agit sur ce biotope comme le souligne Cesla Amarelle conseillère d’Etat en charge de la Culture: «Plateforme 10 est un lieu qui permet de créer du lien, une communion devant des œuvres et collections de qualité. C’est un accélérateur de culture!». L’image du canton et ses compétences brilleront loin encore.

Vaud se hisse avec Bâle-Ville, Zurich et Genève dans le haut du classement des cantons suisses dans lesquels le secteur culturel est le plus fort. L’économie créative vaudoise représente 11,1% de l’économie du territoire et comptabilise 4,2% de ses emplois.

Plateforme 10 s’inscrit dans la politique culturelle du canton dont les objectifs sont la préservation et la mise en valeur du patrimoine, l’encouragement à la création artistique et l’accès à la culture pour tous. Plateforme 10 a de précieuses cartes à jouer avec son Quartier des Arts.