PCL - Leaderboard

Statistique

Hôtellerie vaudoise: fréquentation hivernale de retour à son niveau d’avant-crise

13.06.2023 / FAO n° 47

Hôtellerie vaudoise: fréquentation hivernale de retour à son niveau d’avant-crise
La fréquentation de l’hiver 2023 atteint 97% de son niveau prépandémique.
Crédit photos: surachet kedkittikhun

Avec 1 163 200 nuitées enregistrées entre novembre 2022 et avril 2023, le bilan hivernal de l’hôtellerie vaudoise affiche une hausse de 18% par rapport à l’hiver précédent, retrouvant ainsi son niveau d’avant-crise (97%). La clientèle étrangère a généré 41% des nuitées de la saison d’hiver 2023 et confirme sa dynamique positive (+33%) par rapport à 2022.

Retour au niveau d’avant-crise
Dans le canton de Vaud, la fréquentation de l’hiver 2023 a été supérieure de 18 % à celle de l’hiver 2022 (+180 300 nuitées). En comparaison avec la saison 2019, la plus récente épargnée par la pandémie, la fréquentation de l’hiver dernier atteint 97 % de son niveau prépandémique. Les Alpes vaudoises terminent la saison sur un bilan réjouissant, les nuitées dépassant leur niveau de 2019 (+3,5 %). Malgré une dynamique positive, la région lausannoise reste encore en deçà de sa fréquentation d’avant-crise (-9,9 %).

Sur le plan national, les nuitées ont également progressé de 18 % par rapport à l’hiver précédent, pour se situer au-dessus de leur niveau prépandémique (+4 %). Les régions urbaines de Zurich (+7,0 %) et de Genève (+3,6 %) affichent une fréquentation hivernale supérieure à celle de 2019. De même, les destinations alpines des Grisons (+2,7 %) et du Valais (+5,6 %) ont accueilli davantage d’hôtes qu’avant la pandémie.

Un tiers de touristes étrangers en plus par rapport à 2022
Avec la fin des restrictions sanitaires dans la plupart des pays européens et américains, les touristes étrangers ont confirmé leur retour dans les hôtels vaudois. En conséquence, ces derniers ont généré 41% des nuitées du canton au cours de l’hiver 2023, soit une hausse de 33% par rapport à 2022. Ce sont les Français (130 600 nuitées), suivis des Britanniques (41 100) et des États-Uniens (38 900) qui ont le plus séjourné dans les hôtels vaudois. Néanmoins, comparée à celle de l’hiver 2019, la fréquentation étrangère
accuse un recul de 135 700 nuitées (-22%).

Du côté des hôtes indigènes, les nuitées ont poursuivi leur dynamique positive (+9,8% par rapport à 2022), pour se situer à un niveau supérieur à celui de l’hiver 2019 (+17%).

Hôtellerie vaudoise confiante pour la saison d’été
Interrogés à la fin de l’hiver dans le cadre de l’enquête conjoncturelle, plus de la moitié des établissements hôteliers vaudois (55%) tablent sur une amélioration de la situation de leurs affaires pour la saison estivale par rapport à l’été 2022.