PCL - Leaderboard

Education numérique

Apprendre à porter un regard critique sur l’usage des écrans

16.06.2023 / FAO n° 48

Le 28 février dernier, la poursuite de l’éducation numérique vaudoise recevait à nouveau la confiance et le feu vert du Grand Conseil avec le vote de nouveaux crédits. Au terme de son déploiement, cet enseignement touchera toutes les écoles et toutes les classes du canton et permettra à l’ensemble des élèves vaudois de se préparer aux défis de demain représentés par les questions de citoyenneté, l’usage raisonné des écrans ou encore par l’intelligence artificielle. Les médias et les députés ont été invités à s’en rendre compte «en immersion» dans une classe ce matin.

Apprendre à porter un regard critique sur l’usage des écrans
Education numérique des élèves vaudois de 9-10 ans, 6P. Visite de classe en présence du Conseiller d’Etat Frederic Borloz, lundi 12 juin 2023.
Crédit photos: ARC Sieber

Sur le terrain, l’éducation numérique se consolide et son déploiement se poursuit. Au terme de cette année scolaire, ce ne sont pas moins de 36’000 élèves et près de 4000 enseignantes et enseignants qui sont concernés dans 52 établissements obligatoires sur les 93 que compte le canton de Vaud. Les jeunes peuvent ainsi acquérir l’enseignement nécessaire qui leur permettra par exemple de garder un œil critique sur l’usage des écrans et sur les contenus qu’ils voient et qu’ils produisent eux-mêmes.  

Ce lundi, le conseiller d’Etat en charge de la formation Frédéric Borloz s’est rendu à l’Etablissement primaire Villars-le-Terroir-Poliez-Pittet. Cette visite lui a permis de constater à quel point la prévention, le bon usage des outils numériques et la dynamique de groupe autour de ces outils étaient au cœur du dispositif vaudois. «Les activités en classe et les approches sont variées. Les élèves ne sont pas rivés sur des écrans; au contraire, ils travaillent souvent en groupe, partagent leurs expériences et leurs points de vue. C’est une excellente façon d’acquérir de bonnes bases pour l’avenir», a-t-il relevé. Quand la tablette est utilisée, elle est entourée par plusieurs élèves qui interagissent de manière très sociale sur un questionnaire, avant que l’enseignante ne lance la discussion sur l’usage et le temps passé sur les écrans. Les discussions sont animées, on réfléchit et on discute des erreurs en direct comme en témoigne une vidéo réalisée à l’occasion de cette immersion. «Pour pouvoir exploiter un écran ou s’en passer il faut le connaître. Si on sait comment l’utiliser et ce qu’il y a derrière la machine, les élèves pourront choisir de l’utiliser ou pas avec un esprit critique» raconte Judith Martinot, personne-ressource en éducation numérique et enseignante formatrice l’établissement. «Les avantages des écrans c’est qu’on s’amuse […], on apprend, mais on apprend aussi les désavantages comme d’être trop sur l’écran» conclu une élève à la fin de ce cours qui fait partie du programme des 5-6e années. L’ensemble du programme repose sur trois piliers, la science informatique, les usages du numérique et la citoyenneté numérique. Comme très souvent, la séquence du jour mélange plusieurs de ces aspects.

Après la visite avec les médias, le chef du Département de l’enseignement et de la formation professionnelle a aussi emmené des représentantes et représentants des groupes politiques du Grand Conseil dans une classe pour leur permettre de découvrir des cours qu’ils n’ont jamais eu. Frédéric Borloz a tenu à les remercier au nom du Conseil d’Etat pour la confiance et les moyens accordés à l’éducation numérique vaudoise par le Parlement.

Pour rappel, trois décrets ont été validés par le Grand Conseil début 2023. Le premier concerne la formation des enseignantes et des enseignants pour 36 millions de francs, le deuxième de
12 millions couvre les infrastructures et enfin le troisième est un mécanisme d’achat du matériel. Ces crédits permettent de financer la deuxième phase de l’éducation numérique à l’échelle cantonale sur cinq ans et jusqu’au terme de son déploiement prévu pour l’année scolaire 2027-2028.


Crédit photos: ARC Sieber