Abonnement FAO - Leaderboard

Gare de Lausanne

Albert Rösti et Nuria Gorrite échangent sur la suite des travaux

07.07.2023 / FAO n° 54

Albert Rösti et Nuria Gorrite échangent sur la suite des travaux
Le conseiller fédéral Albert Rösti et la conseillère d’État Nuria Gorrite, entourés de Peter Füglistaler, directeur de l’Office fédéral des transports (à g.) et Vincent Ducrot, directeur des CFF.
Crédit photos: ARC Sieber

Le chef du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication Albert Rösti a tenu à se rendre lundi soir à Lausanne pour rencontrer la conseillère d’État Nuria Gorrite. L’entretien, auquel ont participé les directeurs des CFF, Vincent Ducrot, et de l’Office fédéral des transports, Peter Füglistaler, ainsi que le conseiller aux États Olivier Français, a permis de faire le point sur la suite des travaux à la gare de Lausanne.
 
Ils ont échangé sur les projets ferroviaires en cours et sur les défis qui se posent au rail en Suisse romande. Le retard pris dans la modernisation et l’agrandissement de la gare de Lausanne a été au centre des discussions.  

Le conseiller fédéral Albert Rösti entend s’employer pour que les travaux du cœur du projet avancent au mieux et que, comme prévu, les améliorations profitent aux voyageurs dès que possible, au fur et à mesure de leur réalisation. Pour lui, la sécurité a cependant la priorité. Les retards sont certes regrettables, mais il est nécessaire d’assurer à Lausanne une gare moderne, qui réponde aux besoins des usagers et garantisse une exploitation sûre.

La conseillère d’État Nuria Gorrite a rappelé l’importance stratégique de la gare de Lausanne pour garantir le fonctionnement de l’ensemble du système ferroviaire de Suisse-Occidentale. Forte de ce constat, Nuria Gorrite a demandé à Albert Rösti de lancer rapidement une étude préliminaire en vue de son extension souterraine.

Le Canton de Vaud a également rappelé que la diminution du temps de parcours entre Lausanne et Berne est un autre enjeu crucial pour éviter un décrochage de la Suisse romande du système ferroviaire national. La nécessité de réaliser une nouvelle ligne par étapes entre Lausanne et Genève a également été évoquée et soutenue par les participants.