Tévenon

Tévenon

Commune charnière entre le Lac de Neuchâtel et le Balcon du Jura

Vue depuis Villars-Burquin sur le Lac de Neuchâtel et la Ville d’Yverdon-les-Bains

Origines

Jeune commune issue d’une fusion en 2011 entre les anciennes communes de Fontanezier, Romairon, Vaugondry et Villars-Burquin.

Le nom « Tévenon » vient d’une clairière, « En Tévenon », qui surplombe les quatre anciennes communes, sur l’alpage de la Pidouze.

Armoirie

D’azur au mont de sinople, à la bande de gueules bordée d’or chargée d’une branche de verne du même.

Tévenon – une commune jeune

et pleine d’histoire

Plus souvent reconnue sous la dénomination géographique du « Pied de la Côte », la commune de Tévenon se situe entre le Lac de Neuchâtel et le Balcon du Jura. Entourée des communes de Champagne, Bonvillars, Provence, Mauborget et Grandevent, son territoire est limitrophe au Canton de Neuchâtel, touchant au Val de Travers.

Hormis son large patrimoine immobilier communal (13 bâtiments principaux, 4 réservoirs d’eau, 4 cimetières, 4 locaux), les quatre villages de la commune sont tous répertoriés dans l’inventaire fédéral des sites construits d’importance nationale à protéger en Suisse (ISOS). D’importance locale (village de Villars-Burquin) ou régionale (villages de Fontanezier et de Romairon), c’est notamment le village de Vaugondry, d’importance nationale, qui représente une vraie valeur patrimoniale à protéger.

Issue d’une fusion en 2011 entre les anciennes communes de Fontanezier, Romairon, Vaugondry et Villars-Burquin, la commune de Tévenon fêtera bientôt sa première décennie d’existence. Après de longues années, voire décennies, de connaissances et de fréquentation, des intentions de fiançailles ont été entamées en 2005 pour résulter sur une promesse de mariage en 2010 suivie par la naissance de Tévenon au 1er juillet 2011. Depuis, cette jeune commune vit une adolescence classique marquée par des périodes calmes et d’autres mouvementées. Il lui faudra bien encore une deuxième décennie pour arriver à maturité.

Tévenon – une commune

autonome et coopérative

Forte d’environ 900 habitants, la commune de Tévenon reste néanmoins une petite commune dont l’autonomie, même restreinte, est bien appréciée. Dotée d’un Conseil Général bien fréquenté (actuellement 133 conseillers représentant 22 % des personnes éligibles), cet outil de la démocratie la plus directe possible a récemment été confirmé par le refus d’un passage (volontaire) à un Conseil Communal.

Tévenon est toutefois une commune très intercommunale. D’une part par le biais d’associations communales telles que l’arrondissement scolaire (ASIGE), le réseau d’accueil de jour (RADEGE), la protection civile (ORPC), le groupement forestier, etc. D’autre part, voire surtout, par la conclusion de conventions (contrats de droit administratif) avec des communes partenaires telles que Champagne (gestion des déchets, traitement des eaux usées) et Sainte-Croix (service de défense incendie et secours).

Ainsi, la commune de Tévenon est réellement une commune charnière entre les communes « du bas » (région Grandson – Champagne) et celles « du haut » (région Ste-Croix – Mauborget). Une situation primordiale, voire prometteuse… pour l’avenir ?

Tévenon – une commune

d’activités et de cultures

diverses et variées

Sans vraie attraction touristique classique, le territoire de la commune de Tévenon offre une des meilleures panoplies d’activités touristiques : la nature. Sa topographie variée à travers son vaste territoire accueille une multitude d’espèces de faune et flore. Être face à un chevreuil ou à un renard dans son jardin, même au centre d’un des quatre villages, fait partie de cette diversité. Des vues imprenables sur le Lac de Neuchâtel sont possibles tout le long des sentiers touristiques aménagés autour des quatre villages. Le « Sentier tévenol », parcours didactique, permet de découvrir la richesse naturelle du territoire communal. Un Arborétum, un canapé forestier, un parcours pieds-nus, un refuge (cabane des Cantonniers) complètent les possibilités naturo-touristiques.

Plusieurs sociétés locales animent la vie culturelle de la commune. Il y en a pour tous les goûts :

- le chœur mixte « Echo des Vernes » incite au chant actif ;

- « Lire & Rêver » s’occupe de la bibliothèque communale, organise des soirées cinéma ou lecture, des ateliers, etc. ;

- le « Jardin des Boutchous » réunit des jeunes parents et leurs enfants ;

- « TévenonCoeur » assure la formation BLS-AED (mesures en cas d’arrêt cardiaque) ;

- « L’Amicale du Pied de la Côte » organise des soirées festives.

Au-delà des sociétés locales, la Municipalité organise des journées « Coup de balai », la fête nationale – communale (1er août), des séances d’information sur des thèmes préoccupants les citoyens, etc.

Tévenon – une commune

d’économie locale

De par sa géographie et sa topographie, l’agriculture et le bûcheronnage sont les activités économiques principales sur le territoire communal. A ce jour, sept exploitations agricoles communales et deux entreprises forestières sont encore en activité.

De plus, plusieurs petites entreprises du secteur tertiaire ont bien leur siège à Tévenon, mais leurs activités économiques se passent souvent ailleurs.

La société coopérative « Les Cuardis » exploite une fromagerie (avec magasin) et une porcherie. Cette offre de courses de proximité est bien appréciée aussi bien par les habitants de la commune que par les gens de passage.

Le Café-restaurant « Chez Vitoria » à Villars-Burquin, propriété communale depuis 2013, le restaurant d’alpage « La Combaz » (en été) et le restaurant d’alpage « La Ronde Noire » (en hiver), sur les hauteurs, permettent de se restaurer ou de partager un verre en toute convivialité pour ceux qui en ont envie.

Tévenon – une commune

moderne et ambitieuse

Malgré des conditions-cadres parfois peu avantageuses (géographie, topographie, etc.), Tévenon est une commune assez bien desservie par les transports publics, à proximité d’agglomérations (Grandson – Yverdon-les-Bains) et de grands axes de communication (A5, entrée / sortie Champagne).

Même sans classe scolaire sur le territoire communal depuis 2017, des espaces de jeux (skate-park, terrain de basket, balançoires, etc.) ont été aménagés dès lors pour le grand bonheur des enfants de tout âge. Une bibliothèque communale, en place depuis 2013, complète cette offre d’accueil et d’activités.

« Le Battoir », salle communale, est régulièrement louée pour des cours de Yoga et de Pilates et utilisée pour la gymnastique des dames ou encore le Taekwendo.

Tévenon – une commune consciente des défis publics

Comme toutes les communes vaudoises, celle de Tévenon doit faire face aux défis publics tels que la santé financière, l’aménagement de son territoire, l’infrastructure publique (routes, canalisations, éclairage public), etc.

Pour se faire, les projets majeurs suivants ont récemment été concrétisés ou sont en cours de réalisation, chargeant considérablement les dépenses publiques (augmentation significative de l’endettement communal):

Travaux de mise en séparatif des eaux usées et des eaux claires

- Partie I : réalisée entre 2014 et 2017

- Partie II : en cours de réalisation entre 2020 et 2021

Travaux de sécurisation routière :

- Construction d’abribus (entre 2016 et 2018)

- Mise aux normes de la signalisation routière (entre 2016 et 2018)

- Modification d’aspects sécuritaires routiers (entre 2017 et 2020)

Révision des bases légales de l’aménagement communal (plan d’affectation communal et règlement de la police des constructions)

- Travaux de révision entamés en 2015

- Mise à l’enquête en janvier / février 2020

- Adoption par le Conseil général prévue pour mars 2021

Réalisation d’un concept global d’éclairage public

- Compléter l’éclairage public

(entre 2017 et 2020)

- Modification de l’utilisation de l’éclairage public (pollution lumineuse, entre 2019 et 2021)

Réfection de chemins communaux :

- Réfection totale (depuis 2018), à priori en même temps que les travaux de mise en séparatif des eaux usées et des eaux claires

Réfection de l’infrastructure pour la distribution de l’eau potable :

- Réfection partielle (depuis 2019), à priori en même temps que les travaux de réfection des chemins et que les travaux de mise en séparatif des eaux usées et des eaux claires

« Témoignages »

(des Tévenol(e)s s’expriment)

« Un lieu et une vue magique, entre ciel et lac, quatre villages de caractère, avec des habitants qui en ont aussi.

Une belle région où la nature et l’humain cohabitent harmonieusement. Région à défendre avec bon sens des projets industriels à nos frontières, d’éoliennes sur les hauts, et contre une décharge chimique sur le bas, ceci pour le bien de tous et surtout des générations futures.

Un pays de vaches à corne, plus que de moutons... » (TB)

« Parlons un peu de Fontanezier, petit village de 65 habitants où il fait bon vivre. Il est le 4e faisant partie de la commune de Tévenon.

Le village cache son nid au milieu d’un écrin de verdure, enrichie de vieux arbres fruitiers, ce lieu reste authentique. Les fermes construites du 17e au 19e siècle, gardent tout leur cachet.

Jusque dans les années 50, ces fermes vivaient d’une petite exploitation agricole et le travail se faisait avec les chevaux. Actuellement les terres sont exploitées par trois paysans.

Le dégagement sur le lac de Neuchâtel et les Alpes, nous offre une vue magique. Le calme, le chant des oiseaux, les trois fontaines, le charme de cette belle nature agrémente notre qualité de vie.

J’aime toutes ces choses qui me touchent profondément, sans que je sache vraiment pourquoi … » (JP)

« A première vue, Tévenon est une commune comme les autres ou presque. Des vieilles fermes, des vaches, l’air pur, la tranquillité, la nature, la vue incroyable sur le lac de Neuchâtel, un endroit parfait pour les personnes cherchant le calme.

Mais du point de vue des jeunes, on est loin du paradis. Plus de bus après 6 heures du soir, une salle des fêtes rarement utilisée, plus personne dans les rues après 5 heures et demie, pas d’activité pour la jeunesse et peu d’endroits plats et lisses pour faire du vélo ou du skate.

Pourtant depuis quelques années, la commune a fait deux ou trois changements. Ils ont construit un skatepark et une nouvelle place de jeux. Il y a maintenant aussi une bibliothèque qui se remplit de jour en jour de livre pour adolescents et des activités font surface bien qu’encore peu.

Au final, même si l’accès à la ville est compliqué et que l’ambiance n’ai pas encore au rendez-vous. On aime quand même notre commune car c’est celle où on a grandi. » (MFNR)

« La gentillesse et l’entraide des anciens nous a beaucoup touchés à notre arrivée, particulièrement celles dont a fait preuve Raymond Cochand, rencontré lors de nos balades quotidiennes, qui a immédiatement, sans même nous connaître, mis à disposition son temps, son matériel, son expérience de vie d’ici… ou celle de Beate et Reto Barblan qui sont depuis devenus de chers amis !

Autant d’ouverture et de spontanéité a grandement participé à notre plaisir d’être ici et nous en profitons pour les remercier d’avoir su rester simplement vrais. » (CPSB)

« Une commune, trois regards.

Le premier regard est celui qu’on porte de loin à ce village tout en longueur à mi-pente du Jura.

Le deuxième est celui très addictif qu’on porte sur le lac et les Alpes quand on y a élu domicile.

Le troisième est celui que les gens échangent ici en maintes occasions, souvent municipales ; les choses faites en commun font un bien fou à tous. Comme dans les histoires d’Astérix, tout se termine ici par un banquet, avec moins de sangliers, mais de meilleurs bardes. » (GH)

La salle communale, la voirie (à droite) et la caserne des sapeurs-pompiers (à gauche).

Le canapé forestier, situé dans l’Arborétum communal.

Une des treize fontaines publiques des quatre villages.

L’Ancienne cabane des cantonniers, transformée en refuge public, propriété communale.

Le Chalet d’alpage « Les Gillardes », propriété communale.

L'ESSENTIEL

• Autorité exécutive :

- municipalité à cinq membres depuis 2016

- séance de municipalité, tous les lundis soirs

• Autorité délibérante :

- conseil général depuis 2011, comptant actuellement 133 conseillers

- en moyenne, quatre séances de conseil général par année

Adresses utiles :

• Administration communale : chemin de l’Eglise 6, 1423 Villars-Burquin

• Secrétariat communal / municipal, contrôle des habitants :

- greffe@tevenon.ch; tél 024 436 15 56

- horaires d’ouverture : lundi 18 h – 19h45, mardi 13h30 – 15h30, jeudi 9 h – 11 h

• Bourse communale :

- bourse@tevenon.ch ; tél 024 436 20 18

- horaire d’ouverture : jeudi 9 h – 11 h

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Nom commune : Tévenon

Nom des habitants : Tévenol(e)s

Sobriquet des habitants : L’histoire nous le dira

District : Jura-Nord vaudois

Surface : 1428 ha, dont 785 ha de surfaces boisées et 589 ha de surfaces agricoles

Altitude moyenne : (mètres au-dessus du niveau de la mer)

749 (variant entre 550 et 1432)

Nombre d’habitants : (au 31 décembre 2019) 896

Nombre de ménages :

(au 31 décembre 2019) 407

Structure de la population : 784 Suisses, 112 étrangers

198 entre 0 à 18 ans, 523 entre 19 et

65 ans, 175 au-delà de 65

Taux d’imposition : (depuis le 1er janvier 2020) 71,5

Accueil de jour des enfants : Réseau d’Accueil Des Enfants de Grandson et Environs (RADEGE)

Clos d’équarrissage :

Centre de Collecte de Sous-Produits Animaux d’Yverdon-les-Bains (CCSPA)

Déchets : Commune de Champagne

Défense incendie et secours (SDIS) : Ste-Croix - Pied de la Côte (Ste-Croix, Bullet, Mauborget, Grandevent, Tévenon)

Distribution d’eau : Association à buts multiples des Communes de la Région de Grandson (ACRG)

Ecoles :

Association Scolaire Intercommunale

de Grandson et Environs (ASIGE)

Epuration – eaux usées : Commune de Champagne

Paroisse : Paroisse de l’Arnon

Protection civile (ORPC) :

Jura-Nord vaudois

Service forestier :

Groupement forestier 7