Trélex

Trélex

De gueules au van d’or.

Trélex dépendait au Moyen Age de la seigneurie de Gingins. Une famille de chevaliers vassaux porta jadis le nom de la localité et ses membres apparaissent dans les documents du XIIIe au XIVe siècle. En 1315, le donzel Pierre de Trélex scella un acte concernant l’Abbaye de Bonmont et l’on voit sur l’empreinte un écu au van. En 1919, la commune a relevé ces armes, avec les émaux de l’évêché de Genève dont Trélex fit partie jusqu’à la Réforme.

La commune de Trélex est un petit de village de 1434 habitants, dont 1086 suisses et 348 étrangers (au 31.12.2019). Situé dans le district de Nyon et dont la superficie est de 578 hectares, elle s’étire entre les hauts de l’Asse, le Bois de Trélex, et l’eau de la Colline. La localité comprend 532 ménages, dont 729 femmes et 705 hommes. Les communes limitrophes de Trélex sont : Givrins, Duillier, Nyon, Grens, Gingins et St-Cergue. Les habitants de Trélex ont deux sobriquets. Lè z’Ecouèlli, qui rappelle les potiers d’écuelle et Lè Lanvalé, sorte de crochet propre aux bûcherons pour tourner les billes de bois.

Une part importante de son territoire est constituée de forêt (364 hectares). Sur les hauteurs, la Commune compte quatre alpages, dont la Trélasse connue pour sa buvette ouverte durant la saison hivernale. Trélex est également l’une des 30 communes membres du Parc Jura Vaudois, l’un des parcs naturels régionaux de Suisse reconnu d’importance nationale.

Au cœur de la forêt, on y trouve un parcours Santé, apprécié des promeneurs et sportifs de la région. La Commune dispose également d’un hangar à plaquettes forestières qui approvisionne, par l’intermédiaire de l’association du couvert à plaquettes, le chauffage à distance communal, ainsi que d’autres communes et privés de la région, le bois venant de l’arrondissement forestier.

Trélex est une localité idéalement située entre Genève et Lausanne et à quelques minutes de Nyon. C’est un endroit parfait pour vivre lorsque l’on veut être proche de la ville, tout en restant en contact avec une magnifique nature verdoyante. Au fil des années, la commune de Trélex a su faire évoluer son urbanisme malgré une pression extérieure relativement forte, poussant la municipalité à accroître les constructions.

Le village est très bien desservi par les transports publics et a la chance d’être sur la ligne de chemin de fer du petit train rouge reliant Nyon à St-Cergue. Le succès de cette ligne lui a permis de se développer et de proposer depuis 2015 une offre au quart d’heure. Les habitants peuvent ainsi atteindre la ville de Nyon voisine en 7 minutes à peine, ou le domaine skiable de la Dôle et ses infrastructures modernes et performantes, en une vingtaine de minutes. Trélex est ainsi parfaitement situé pour de nombreuses activités, qu’elles soient sportives ou culturelles.

Le nom de Trélex vient du patois : le mot Tré signifie « derrière » et le mot lai « forêt ». Trélex désigne donc le « Village que l’on trouve derrière, ou au-delà, des forêts ».

Au moyen-âge, Trélex était dépendant de la seigneurie de Gingins, famille de chevaliers vassaux qui portait autrefois le nom de la localité. Ses membres apparaissent déjà dans les écrits du XIIIe au XIVe siècle. En 1315, le donzel Pierre de Trélex conclut un acte au sujet de l’Abbaye de Bonmont et l’on voit sur l’empreinte un écu au van, symbole de ses armoiries actuelles.

Grâce à un important travail des archivistes, la Commune a récemment découvert un trésor, jusque-là oublié. Un antiphonaire (recueil de partitions liturgiques) datant de la fin du XIVe siècle a été mis à jour, sur lequel un jugement entre les communes voisines de Gingins et Trélex avait été inscrit. D’une qualité rare de conservation, ce document reflète la situation politique et culturelle de l’époque.

Aujourd’hui, la Municipalité prend une part active à la vie enfantine et scolaire des enfants du village. Elle fait partie avec les communes de Givrins, Genolier, Arzier-Le-Muids et St-Cergue, de l’Association Intercommunale Scolaire de Genolier et environs, qui œuvre dans le cadre de la scolarisation des enfants afin de leur offrir les meilleures conditions tout au long de leur vie scolaire. De plus, elle a adhéré au Réseau d’Accueil des Toblerones (RAT), ce qui permet aux parents de notre village de pouvoir disposer de lieux d’accueil pour les enfants dans les structures d’accueil faisant partie de ce réseau. Dans ce cadre, un bâtiment de l’Enfance a été construit en 2014 et comprenant notamment un restaurant scolaire, une UAPE, une garderie, ainsi que des locaux pour les professionnels de l’enfance (PPLS).

D’autres investissements d’importance ont été effectués ces dernières années. Le bâtiment administratif a ainsi été entièrement rénové en 2009 ce qui a permis la création de bureaux lumineux et spacieux, ainsi qu’une salle du Conseil et de la Municipalité modernes et confortables.

L’auberge communale adjacente au bâtiment communal a également subi une profonde rénovation en 2018, avec la création de 5 chambres d’hôtel et trois logements supplémentaires pour un total de 5 appartements. Depuis lors, M. et Mme Mazure ont repris les rênes de l’établissement gastronomique primé couronné de 16 points au GaultMillau 2019 et 2020.

Mais l’auberge n’est pas le seul endroit gastronomique du village, puis que l’on y trouve aussi une boucherie, une boulangerie et plusieurs fermes proposant toutes sortes de mets de notre terroir.

Le village a l’honneur d’avoir comme habitant, Michel Mayor, astrophysicien de renom, récompensé en 2019 du prix Nobel de Physique pour sa découverte de la première exoplanète.

De nombreux projets sont en cours : la mise à disposition de deux terrains, l’un destiné à la construction d’un bâtiment intergénérationnel et l’autre d’utilités artistiques et culturelles, une nouvelle place de jeux et la rénovation de la Tour de l’Horloge sont autant de sujets qui occupent la Municipalité pour maintenir la qualité de vie de Trélex.

L'ESSENTIEL

Municipalité, de gauche à droite : Evelyne Vogel (debout derrière), Pierre Hofmann (syndic), Philippe Depierre, Evelina Girod, Cédric Marzer et Lucia Suvà secrétaire municipale (assise devant à gauche).
Boursière: Elisabeth Constantin.
Séance de la municipalité:Lundi soir.
Conseil communal:45 membres.

Adresses utiles : Greffe : Place de la Tour 6.
Heures d’ouverture: Tous les matins de 8 h à 11 h.
Tél: 022 369 92 92. E-mail général : greffe@trelex.ch. Poste de gendarmerie : tél. 022 557 54 21.

Service du feu : tél. 118 / Major Pierre-Yves Corthésy.

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Syndic : PierreHofmann

Nom commune : Trélex

Sobriquet des habitants : « lè z’Ecouèlli » / « lè Lanvalé »

District : Nyon

Surface : 578 ha

Arrondissement électoral : Nyon

Nombre d’habitants : 1434

Nombre de ménages : 532

Structure de la population :729 femmes /705 hommes

Taux d’imposition : 55.5 ct.

Paroisse : Paroisse protestante

Manifestations communales :annoncées par tout ménage

et visible sur www.trelex.ch

Sociétés locales : Association du marché de Noël de Trélex / Les festifs de Trélex / Omnisports Trélex / Troupe Théâtrale de Trélex / Société canine de Trélex / HBC Trélex Handball Chœur Arpège de Trélex / Amicale des pompiers / Amicale des joueurs de Tock / Association NStCM Rétro Association des Parents d’Elèves –ESGE / Association Trélex-Roumanie Cagnotte de Trélex / Conservatoire de l’Ouest Vaudois / Club Informatique Soft / Diana-Tir aux pigeons / Ecole de musique de Nyon / Paysannes Vaudoises / samaritains / Société de tir Givrins-Trélex.