Vucherens

Vucherens, un «chouette» village entre Broye et Jorat

De gueules à la chouette d’argent sur un mont à trois coupeaux de sinople

Sur le blason de Vucherens figure une chouette (ici représentée avec des aigrettes) sur trois monts verts. La chouette, en clin d’œil aux nombreuses chouettes qui peuplaient le bois du Biolley et les 3 monts symboles des 3 hameaux qui constituent le village : La Râpe, le Village et le Closy.

La tranquillité de la campagne proche de la ville

Pour ceux qui aiment la tranquillité de la campagne tout en étant proche des commodités de la ville, Vucherens y répond parfaitement. De plus, il y règne un esprit villageois, dans le sens le plus positif du terme, notre sobriquet « les chouettes » y est peut-être pour quelque chose.

Géographiquement, Vucherens se situe au cœur du canton de Vaud aux confins des régions du Jorat et de la Broye. La Commune s’étend sur une plaine molassique formée entre les vallons des rivières de la Bressonne à l’ouest et de la Carrouge à l’est, puis des hauteurs du Jorat au sud-est. Partant de la Carrouge, le terrain monte progressivement pour atteindre les crêtes formées par le bois de Biolley à 753 mètres d’altitude et le Bochet, point culminant de la commune avec 757 mètres d’altitude. La superficie totale est de 327 hectares, dont 60 hectares de forêts.

Les origines de Vucherens

Les premières traces écrites de la Commune, se situent vers 1224 sous le nom de Wicherens, dont l’origine est prêtée à une famille de nobles nommée Wicharieux. En 1358, Vucherens dépendait de la châtellenie de Moudon, découpage administratif du territoire tenu, exploité et protégé par le château. Puis à l’époque Bernoise, dès 1536, le village de Vucherens fait partie du bailliage de Moudon et ce jusqu’en 1798, date à laquelle il rejoint le district du même nom.

L’histoire nous relate que de forts liens existaient entre la ville de Moudon et notre Commune et ce depuis nos origines. En 2008, Vucherens s’en éloigne «administrativement» lors de la création du nouveau district de la Broye-Vully qui a pour chef-lieu, Payerne.

Evolution de la population

L’évolution démographique du village a fluctué à travers les siècles en corrélation avec son activité économique. En 1850, on compte 450 habitants (exploitation du tuf) puis on constate un net fléchissement de la population en 1962 pour arriver à 226 âmes, seuil le plus bas en 150 ans. Aujourd’hui, si le tram Lausanne – Moudon n’existe plus depuis 1962, une importante augmentation de la cadence de bus et l’accès à la ville de Lausanne par le M2, rendent attractive notre beau coin de pays. Au 31.12.2020, 617 personnes habitent à Vucherens.

Attraits touristiques

Ce n’est que récemment que Vucherens peut se targuer d’un tourisme qui se développe. Il y a deux raisons à cela:

La première raison est la chapelle dédiée à Saint-Pierre et Saint-Pancrace qui se trouve sur le chemin de St-Jacques de Compostelle. Cet édifice domine le village depuis 1523. Cependant, sous sa forme actuelle il date de 1737. Construite par l’entrepreneur Jean Guex de Moudon et le charpentier Abraham Fiaux d’Hermenches elle a bénéficié d’une aide généreuse de «Leurs Excellences» de Berne, d’un montant de 450 florins. Les charrois et corvées étaient exécutés par des gens de la Commune. Aujourd’hui, les cultes qui s’y déroulent, le sont dans le cadre de la paroisse du Jorat.

La visite de pèlerins venant de nombreux pays s’accroit d’année en année. Ces derniers se plaisent à flâner quelque temps pour apprécier non seulement la chapelle, mais également la vue sur les Alpes et le Jura.

«Pour retraverser tant d’années, il suffit parfois d’une colline à redescendre: sitôt la rivière atteinte, votre pas d’homme a disparu; un pied d’adolescent casse les roseaux secs, froisse les poésies, les feuilles mortes et redessine au sable de la rive la même empreinte jadis noyée par les grandes eaux.» Gustave Roud

Chapelle

La deuxième raison est en lien avec l’histoire plus récente. Elle nous lie au poète, écrivain et photographe du Jorat, Gustave Roud. (1897 – 1976). Ses récits de la région, où Vucherens tient une place toute particulière, décrivent avec maints détails empreints d’émotion, notre coin de pays et ses beaux paysages.

Un parcours pédestre balisé inauguré en 2012, par l’association des «amis de Gustave Roud», lui est dédié. Ce parcours passe près de la table d’orientation située sur les hauts de la Commune, à côté du réservoir d’eau cylindrique et visible de loin. Créé en 2011 en partenariat avec nos voisins de Carrouge, ce coin bucolique invite à pedzer un moment, pour apprécier la beauté des lieux.

Santé et bien-être

Souhaitant encourager la réflexion sur l’activité physique et la santé, Vucherens a créé un parcours de Nordic Walking de 4.5 kilomètres en partenariat avec AllezHop Romandie.

En complément, l’on peut découvrir plusieurs sentiers pédestres balisés, une surface engazonnée pour la pratique de sports tels le foot, basket et une place de jeux récemment rénovée.

Cadre de vie communautaire

L’Abbaye, la Sentinelle du Biolley anime le village depuis 1945. Tous les trois ans, elle fédère la population locale avec sa fête villageoise qui incite à de joyeux moments de convivialité. La fête du 75e (en 2020) a dû être reportée d’une année en raison du COVID, elle aura finalement lieu du 6 au 9 août 2021.

En situation normale (hors COVID), la société de Jeunesse dynamique participe et organise des pièces de théâtre, concours sportifs, lotos et d’autres moments festifs et conviviaux tout au long de l’année. Mais cela ne s’arrête pas là, la vie communautaire existe pour tous: nouveaux citoyens, nouveaux habitants et aînés de la Commune sont invités à intervalles réguliers par la Municipalité.

Cette vie villageoise ne serait pas complète sans son auberge communale, lieu central de rencontres tenu depuis bientôt 25 ans par la famille Chappuis. Le restaurant «des Trois Suisses» est connu loin à la ronde pour l’excellence de sa table.

Education

Le paysage scolaire évolue ! Nul n’ignore ce changement qui encourage les autorités communales à une large réflexion sur les structures actuelles. C’est dans ce contexte que l’Association Scolaire Intercommunale du Jorat (ASIJ) a été créée en 2013. Regroupant dix communes avec plus de 1600 élèves au total, elle a entamé d’importants chantiers ayant pour objectif de centraliser les élèves sur cinq sites de l’association scolaire, rationnalisant ainsi les ressources humaines, transports et accueil parascolaire. Quand le nouveau collège de Carrouge sera terminé, la dernière classe encore ouverte au collège de Vucherens sera fermée en été 2022.

Environnement

Conscient des enjeux écologiques pour les années à venir, le Conseil communal a adopté en 2013, un règlement créant un fonds pour encourager les énergies renouvelables. Une taxe communale de 0.3 ct par kWh est prélevée pour financer ce fonds. La somme ainsi récoltée permet de subventionner diverses réalisations promouvant le développement d’énergies renouvelables.

Investissements

Durant la précédente législature, les bureaux de l’administration communale ont été installés dans des locaux fraichement rénovés au rez-de-chaussée du Collège. Divers travaux d’entretien ont été effectués sur le réseau d’eau potable ainsi que les eaux usées. Le projet de rénovation d’une maison située en face du restaurant communal constitue le lien entre les législatures 2016-2021 et 2021-2026. La maison a été achetée en octobre 2020 et les travaux de rénovations sont discutés actuellement.

Conclusion

Vucherens allie les atouts de la campagne tout en étant proche des villes de Lausanne, Payerne ou Vevey. L’habitat y est suffisamment espacé pour que chacun trouve son coin de tranquillité tout en ayant la possibilité de s’intégrer à la vie locale. Ses habitants sont chaleureux et accueillants et une vie socio-culturelle assez active s’y est développée. Les villages voisins de Mézières et Servion possèdent des théâtres renommés connus loin à la ronde. Autrement dit, notre région est un lieu de développement économique où il fait bon vivre.

Chapelle

Point de vue.

Enseigne du Café-Restaurant des Trois-Suisses classée monument historique par le Canton de Vaud.

L'ESSENTIEL

Municipalité, de gauche à droite: Jean-François Perroud, Urbain Cherpillod, Etienne Cherpillod (Syndic), Frédérique Plasschaert Marengo et Valérie Hirt.

Secrétaire municipale: Noémie Steiger. Boursière: Céline Gentil Martinez.

Séance de la municipalité: lundi soir. Conseil communal: 30 membres.

Adresses utiles:

Greffe: chemin du Collège 8, 1509 Vucherens. Heures d’ouverture: Greffe: lundi 9h à 11h. Contrôle des habitants: lundi 15h à 18h.
Tél: 021 903 26 74.

E-mail général: commune@vucherens.ch.Poste de gendarmerie: 021 557 97 21.

Service du feu: SDIS Oron-Jorat et DAP Y Vucherens, tél. 118.

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Syndic: Etienne Cherpillod

Nom commune: Vucherens

Sobriquet des habitants: Les Chouettes

District: Broye-Vully

Arrondissement électoral:Broye-Vully

Nombre d’habitants: 617

Nombre de ménages: 267

Structure de la population:Suisses: moins de 16 ans: 56 garçons et 49 filles

Plus de 16 ans: 196 hommes

et 216 femmes

Etrangers: moins de 16 ans:

11 garçons et 8 filles

Plus de 16 ans: 46 hommes

et 35 femmes

Taux d’imposition: 77

Paroisses: Protestante: Paroisse du Jorat. Catholique: Paroisse de Moudon

Manifestations communales:Accueil des nouveaux habitants

Sortie des aînés, 1er août, Loto,

Calendrier de l’Avent + Activités jumelage: Droiturier (Allier-France) – Vucherens...

Sociétés locales: Abbaye, Les Amis des Vieux Tracteurs, Société de Jeunesse, Jumelage Droiturier-Vucherens et Tir