Vufflens-la-Ville

Vufflens-la-Ville: une commune aux petits soins pour ses habitants

Parti d’argent à l’épée haute de gueules et de gueules à la clef d’argent, à la bande d’azur brochant sur le tout, chargé d’un lion d’or.

Durant tout le Moyen Age Vufflens-la-Ville releva du couvent de Romainmôtier dont les armes ont été reprises pour le fond des armoiries communales adoptées en 1919, avec une intervention de l’épée et de la clef. Brochant sur le tout, la bande chargée d’un lion est inspirée des armes de la famille de Chabiez qui posséda un fief dans la localité.

Armoiries de Vufflens-la-Ville

Les armoiries présentent, par leur symbolique, un intérêt historique certain. Le fond de l’écusson portant l’épée et la clé est celui de Romainmôtier, mais les couleurs en sont inversées. Cela rappelle qu’en 1011 Rodolphe III, roi de Bourgogne, a fait don de Vufflens-la-Ville à l’abbaye de Romainmôtier. Le couvent y fit construire un prieuré et une chapelle. L’épée représentait le pouvoir judiciaire, alors que la clé dénotait le pouvoir spirituel de l’abbé. Les couleurs, le rouge et le blanc, sont celles des Habsbourg, auxquels la région de Lausanne était rattachée. La barre d’azur indique qu’un cours d’eau, la Venoge, traverse la commune et le lion est celui de la famille de Chabiez qui possédait une propriété en 1223 déjà. Morcelé au cours des siècles, ce qui en restait fut vendu le 25 mars 1580 à Jean Rosset, ancien bourgmestre de Lausanne et fils de Guido, notaire à Vufflens.

Histoire

A l’endroit où la route entre Vufflens-la-Ville et Gollion enjambe la Senoge, elle est surplombée par une petite colline boisée: le Châtelard. Il semble qu’à l’époque romaine cette colline ait servi de fortification. En effet elle est située sur le tracé de la route Lousona Urba qui, après Villars-Ste-Croix, passait probablement par l’actuelle ruelle de l’Arzillier, à Vufflens-la-Ville. Elle descendait ensuite jusqu’à la Venoge, où devait se trouver un passage à gué qui permettait de remonter vers Gollion et Cossonay. Au temps des grandes invasions barbares qui détruisirent le monde romain, des peuplades burgondes s’établirent dans la région du bassin lémanique. C’est à cette époque que l’on peut faire remonter les premières implantations à Vufflens. Le nom du village tire sa racine du nom propre Wulfila (nom burgonde qui a donné en allemand Wolf: le loup). On peut donc penser que la tribu d’un WulfiIa se soit établie à Vufflens. Quelques noms, tels que Duperrut et Benvegnin, sont originaires de Vufflens-la-Ville.

Curiosités

Le charme du village est dû, entre autres, à Jean Choffet, un architecte qui habitait Vufflens-la-Ville et qui a construit de nombreux immeubles et villas et transformé plusieurs fermes de la commune. L’église de Vufflens-la-Ville semble remonter au XIe siècle à l’époque romane. Un acte de donation de moitié de cet édifice en faveur du couvent de Romainmôtier atteste de son existence entre 1049 et 1109. Elle était normalement orientée, soit le cœur à l’Est avec une légère déviation. En 1777 cette disposition fut inversée, le chœur devenant la nef et vice versa. De ce premier sanctuaire ne subsiste qu’un certain nombre de vestiges. Une nef rectangulaire, ainsi qu’une porte d’entrée dans la façade Ouest, confirment que l’orientation de l’église a été inversée. L’entrée primitive, à l’Ouest, était certainement située à l’emplacement de la verrière actuelle. Cette dernière est percée dans un mur épais, épaulé de deux contreforts qui soutenaient peut-être un clocher – arcade situé au sommet du pignon. En dehors de l’église, ce qui caractérise ce village, sis au sud-ouest du district du Gros-de-Vaud dont il fait partie, c’est sans conteste la zone industrielle d’importance cantonale qu’il partage avec Aclens. Des entreprises importantes, telles que la Centrale de distribution Coop et les transporteurs Camion Transport et Galliker s’y sont implantées. Après dix ans de lutte acharnée, la Commune est arrivée à ses fins et a obtenu l’aval du canton en vue de la construction de la route de contournement RC 177. Celle-ci a été inaugurée en septembre 2018 et dessert la zone industrielle de La Planine, réduisant considérablement les nuisances pour les bordiers des routes du village empruntées auparavant. Au sud-est du village l’entreprise Bobst SA Mex est située partiellement sur la commune. La majeure partie de la population est d’origine citadine et de nombreuses fermes ont été transformées avec goût. Cependant un nombre important d’habitants résident dans les villas individuelles.

Cadre de vie

Le village de Vufflens-la-Ville se situe à moins de 10 kilomètres de la capitale et, grâce à sa halte CFF, à moins de 20 minutes de la gare de Lausanne et à 25 de celle d’Yverdon-les-Bains. Depuis 2016 la commune est également desservie par la ligne 56 de CarPostal, laquelle facilite l’accès matinal à la gare et le retour au village des pendulaires en fin de journée. Cette ligne dessert également la zone industrielle de la Plaine. A compter d’août 2021 notre village se trouvera également sur la toute nouvelle ligne 58 des Transports Lausannois, qui reliera la gare de Bussigny à la gare de Cossonay-Penthalaz en passant par le nouveau gymnase de Bussigny. Deux arrêts, un devant l’église et l’autre devant la grande salle, ce dernier équipé de rampes d’accès pour personnes à mobilité réduite, desservent le village.

Alliant vie villageoise et accessibilité à la capitale, notre village est sans conteste très attractif pour les jeunes familles. Elles y trouvent toutes les infrastructures pour les enfants avec une école comprenant six classes primaires, une toute nouvelle place de jeux, une cantine scolaire (Pic&Croc) qui accueille les enfants de la 1P à la 6P pour le repas de midi et pour le goûter durant les périodes scolaires, une Unité d’Accueil Pour Ecoliers (les Lionceaux) de 12 places et une garderie (les Lucioles) de 22 places.

Notre village s’est également doté, tout récemment d’un espace multigénérationnel avec sa place de jeux pour les enfants de 2 à 12 ans, son skate-park pour les plus grands, ses deux pistes de pétanque pour toutes les générations et, pour ceux qui aspirent au farniente, des espaces détente à l’ombre d’arbres parasols. De nombreuses sociétés locales proposent à toutes les générations des activités sportives, musicales ou culturelles. Il y en a pour tous les goûts (badminton, gymnastique, karaté, tennis, harmonie, école instrumentale, etc). Ces sociétés participent également activement aux diverses manifestations villageoises qui ponctuent la vie de notre village; soirée de gym, 1er août, marché artisanal, soirées théâtrales ou cinématographiques, fenêtres de l’Avent, et encore bien d’autres. Une bibliothèque communale vient également étoffer l’offre culturelle du village. Pas moins de 4500 ouvrages, allant du roman à la bande dessinée en passant par les DVD, y sont répertoriés et disponibles gratuitement à l’emprunt.

Projet de société, vision globale

En 2018, la Municipalité en collaboration avec le bureau du Conseil Communal a présenté un rapport portant sur la vision globale des affaires communales à 10 ans.

De ce rapport sont ressortis six grandes thématiques: un développement maîtrisé, des finances responsables, des services de qualité à la population, la sécurité de chacun, de la mobilité et de la connectivité et enfin des infrastructures et des bâtiments toujours à niveau. C’est sur la base de ces six thèmes que la Municipalité a travaillé durant ces dernières années afin de développer et améliorer le «bien-vivre à Vufflens-la-Ville». Si de nombreux projets ont été déjà menés à bien, il en reste encore bien d’autres que la toute nouvelle Municipalité aura à cœur de porter durant la législature 2021-2026. Parmi ces projets il y a notamment la création d’un P+R à la gare CFF de Vufflens-la-Ville ainsi que la finalisation de la construction, devant la grande salle, de rampes d’accès au bus pour personnes à mobilité réduite. La zone d’utilité publique en Marteley fera en outre l’objet d’une réflexion approfondie quant à son développement futur. De nombreuses pistes, telles que la création d’appartements protégés de commerces et l’installation de services, seront étudiées. La réfection de l’église figure aussi dans les projets de la Municipalité. Dans l’optique d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 dans notre canton, la Municipalité va avancer dans sa démarche en faveur de l’énergie et du climat en s’appuyant sur les diverses aides cantonales qui seront mises en place. Elle compte bien évidemment sur le soutien de tous pour aller dans ce sens et atteindre ses objectifs.

Un futur axé environnement

La nette amélioration de desserte en transports publics devrait inciter la population à y recourir de manière accrue. La Municipalité est sensible à tout projet allant dans le sens d’apporter une pierre à l’édifice «environnement». Les nombreux arbres qui seront plantés sur la place de Marteley en sont une première mesure. La création d’un rucher communal en vue de sensibiliser les élèves aux multiples facettes de la nature va également dans cette direction. Nous avons aussi pour objectif de limiter la vitesse à 30 km/h sur la plupart des routes et chemins de notre village. La qualité de l’eau figure en outre en bonne place dans nos préoccupations. Une commission aura pour mandat le suivi des nuisances de tous genres au sein de la zone industrielle de La Plaine.

Le Syndic Olivier Duperrut

L'ESSENTIEL

Municipalité de gauche à droite: Michel Gruaz, Olivier Duperrut (Syndic), Caroline Jaugey, Pascal Berchier, Chantal Di Lallo. Secrétaire municipale: Sandrine Böhlen.

Boursière: Dominique Nijenhuis. Séance de la municipalité: lundi à 16h30. Conseil communal: 45 membres.

Adresses utiles: Greffe: Rue de la Poste 10. Heures d’ouverture: mardi 9h-12h/14h-18h. Mercredi, vendredi 9h-12h.
Tél: 021701 32 55. E-mail général: commune@vufflens-la-ville.ch.Poste de gendarmerie: Echallens, tél. 021 557 98 21.
Service du feu: SDIS Région Venoge, tél. 021 861 01 41.

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Syndic: Olivier Duperrut

Nom commune: Vufflens-la-Ville

Sobriquet des habitants: Lè Paî-rodzo (les cheveux rouges)

District: Gros-de-Vaud

Surface: 538

Nombre d’habitants: 1360

Nombre de ménages: 562

Structure de la population:Hommes: 565

Femmes: 547

Enfants: 248

Taux d’imposition: 67

Paroisses: Vufflens-la-Ville (protestante), Bussigny (catholique)

Manifestations communales:Marché annuel du GSL (dernier samedi d’août)

Sociétés locales:www.vufflens-la-ville.ch/activites/societes.html