Bournens

le charme discret d’un charmant village vaudois à proximité des villes
Souvent épargné par les brumes hivernales grâce à son altitude de 565 m, Bournens jouit d’un magnifique panorama sur le Jura mais aussi sur le lac Léman. Traversé par la rivière le Flon et surmonté d’une forêt, le village offre un cadre de vie de qualité à ses habitants, les Argans.

D’azur à la bande d’or.
Relevant, à l’origine, à la fois des seigneurs de Cossonay et de Vufflens, la terre de Bournens passa, en 1589, dans les mains de Georges-François Charrière, seigneur de Mex. En 1724, César Charrière obtint de LL.EE de Berne (Leurs Excellences de Berne) la haute juridiction et la famille conserva cette seigneurie jusqu’en 1773. En souvenir de ses anciens seigneurs, la commune adopta, en 1922, les armoiries de Charrière mais en supprimant les charges de la bande et en renversant les émaux.

AU FIL DES ANS
Qui aurait pu douter que le nom de notre village remontât au Ve siècle? C’est en effet à cette époque que les Burgondes, peuple du nord et parlant une langue germanique, vinrent s’installer dans nos régions. Ils s’adaptèrent rapidement à nos coutumes et à notre langue. Pourtant, leur influence resta dans le nom de certaines communes. C’est ainsi que Bournens descend vraisemblablement du prénom de Bruno, les premières traces écrites de la Commune se situant vers 1184, sous le nom de Brunens. Voilà probablement tout ce dont nous avons conservé de cette époque-là. Probablement car, Dieu seul sait si les deux tumulus que notre forêt abrite ne sont pas eux aussi des témoins discrets du passage des Burgondes. Après ces deux repères dans le temps, l’histoire se fait bien avare d’anecdotes. Il faudra attendre jusqu’à la conquête du Pays de Vaud par les Bernois, en 1536: durant ces années de «régime», les baillis prélèvent la dîme et le village doit fournir des chars, des chevaux et des charretiers pour transporter du vin de Mont s/Rolle à Yverdon, pour l’embarquer sur des chalands dont la destination finale était Soleure. Leurs Excellences attribuaient une certaine quantité de vin par personne, le surplus devant être payé. Laissons à chacun imaginer les abus qui purent avoir lieu, d’où peut-être l’expression «être sur Soleure»! Bournens a fait partie du baillage de Morges et ce jusqu’en 1798, date à laquelle il a rejoint le district de Cossonay jusqu’en 2007. Depuis 2008, Bournens est rattaché au district du Gros-de-Vaud, tout comme ses communes voisines, en l’occurrence Bettens, Boussens, Sullens, Penthaz et Daillens.

A l’instar de la plupart des communes du canton, Bournens a adhéré à de multiples associations, groupements et autres réseaux chargés de rationaliser les tâches auxquelles elle est assignée. Ainsi, hormis les deux classes restées dans notre collège, nos élèves fréquentent le centre scolaire de Cheseaux qui fait partie du district de l’Ouest lausannois. Le district de Morges nous est très proche par le SDIS Venoge et notre district du Gros-de-Vaud, par l’ORPC qui a son siège à Echallens.

CADRE DE VIE
Pour ceux qui aiment la tranquillité de la campagne tout en étant proche des commodités de la ville, Bournens y répond parfaitement! Depuis le «Crochet», face au Jura, le vaste paysage semble totalement voué à l’agriculture. On regarde «sur la Venoge », par-dessus le vert et le jaune. Il faudrait au printemps, la palette d’un peintre pour restituer cette atmosphère. C’est sans aucun doute la raison pour laquelle de nombreux nouveaux habitants ont choisi de s’y établir. Forte de 522 habitants aujourd’hui, elle n’en comptait que 143 en 1960. Cette augmentation de la population est non seulement rapide mais elle est encore multiculturelle. Grâce à l’arrivée de nouvelles familles, notre «jeune» village compte près de 130 enfants et jeunes âgés de moins de 18 ans. La place de jeux est ainsi très animée car cet endroit privilégié permet les échanges non seulement entre les enfants mais aussi bien souvent entre leurs parents.

Petite commune campagnarde, la surface totale de Bournens s’étend sur 388 hectares, dont près de 290 ha de surfaces agricoles et plus de 60 ha de surfaces boisées. Quelques agriculteurs ont développé de nouvelles activités au village. C’est ainsi que l’on peut aujourd’hui pratiquer l’équitation grâce à de vastes étendues de verdure et de forêts. La présence d’un manège permet ainsi à de nombreux cavaliers d’assouvir leur passion. Bournens a l’avantage de compter sur une ferme pédagogique, Fermexplore, qui offre aux enfants la possibilité de découvrir les différents animaux de nos campagnes ainsi que leur environnement, et par là, le respect de la nature. Si, au fil des ans, notre village a vu disparaître sa laiterie, sa poste et sa forge, il compte aujourd’hui encore trois commerces, soit une charcuterie réputée, un café-restaurant et «Sisaket», un take-away thaïlandais qui attire de nombreux clients loin à la ronde. La salle de spectacle du bâtiment communal est aussi utilisée par de nombreuses sociétés intra et extra communales avec, notamment, des ateliers théâtre et de la gym proposés à l’année.

PROJETS DE SOCIETE, INVESTISSEMENTS PREVUS
Si dans les années huitante, le village a opté pour une croissance mesurée en préservant ses zones vertes et une belle qualité de vie, il s’est trouvé aujourd’hui confronté ces dernières années à un développement rapide. Incités par la LAT et par les mesures cantonales qui en découlent, les propriétaires de terrains constructibles ont valorisé leur terrain. Des projets d’envergure ont été réalisés, impliquant une augmentation notoire de la population et nécessitant d’importants investissements pour assurer l’adaptation des infrastructures, en particulier l’approvisionnement en eau potable.

Cette année, la commune a entrepris une rénovation énergétique de son bâtiment communal afin de le rendre compatible avec les nouvelles exigences légales en la matière, de diminuer drastiquement l’empreinte carbone, de participer activement aux objectifs nationaux et internationaux de zéro émission nette de gaz à effet de serre, de se conformer à la stratégie climatique fédérale, le tout en devenant énergétiquement autonome et d’une façon financièrement rentable.

Les finances de la commune sont actuellement saines et permettent d’envisager d’autres projets, en particulier des aménagements visant à réduire la vitesse du trafic dans le village.

VISION PERSONNELLE ET CONCLUSION DU SYNDIC
Une communauté tranquille et paisible. Pas loin de la ville mais sans ses inconvénients. A la campagne, mais proche de tout et très bien connectée aux différents moyens de transport.

Très bien placée par sa situation proche de l’autoroute qui met Lausanne à à peine 15 minutes. Bien reliée aux transports publics. L’accès au train par la gare de Penthalaz-Cossonay, mais aussi le LEB vu sa proximité à Cheseaux.

Une taille modeste mais agréable avec ses 500+ habitants, la commune bénéficie d’une gestion de proximité grâce à un Conseil Général et l’absence de tensions politiques liées aux partis politiques. La gestion de la commune se fait sans aucune bureaucratie et les autorités sont très proches des citoyens.

Pas destinée à grandir beaucoup plus, Bournens va rester une petite bourgade où il fait bon vivre et où il règne une très bonne ambiance.

Municipalité de gauche à droite: Jean-Denis Favrod, Michel Fiaux (syndic), Céline Pousaz, Jean-Marc Weber. Absent: Claude Bocion

Verger communal planté en 2017 avec l’aide de la population qui a pu s’initier au traitement et à la taille des arbres fruitiers.

L'ESSENTIEL

Secrétaire municipale:
Nicole Ticon

Boursière:
Véronique Jaquemet

Séance de la municipalité:
lundi à 18h

Conseil général:
24 membres

ADRESSES UTILES
Greffe:
Route de la Plantaz 121035 Bournens

Heures d’ouverture:
mardi et jeudi matin de 8h30 à 11h30.

Tél. 021 731 13 88
administration@bournens.ch

Poste de gendarmerie:
Echallens, 021 557 98 21

Service du feu: 118

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Syndic: Michel Fiaux

Nom commune: Bournens

Sobriquet des habitants:
Les Argans

District: Gros-de-Vaud

Surface: 388 ha

Arrondissement électoral:
Gros-de-Vaud

Nombre d’habitants: 522

Nombre de ménages: 208

Structure de la population:
258 femmes / 264 hommes
127 de moins de 18 ans

Taux d’imposition: 68

Paroisses:
Paroisse catholique de Prilly
Paroisse protestante Vufflens-la Ville

Manifestations communales:
1er Août
Sortie des Aînés
Noël villageois

Sociétés locales:
Paysannes vaudoises
Fermexplore
(loisirs et découvertes à la ferme)