PCL - Leaderboard

Eclépens

Comptant 1200 habitants, le village d’Eclépens se situe en plein centre du pays vaudois et est situé à une altitude de 465 m, sur la rive gauche de la Venoge.

D’argent au lion de gueules sur un mont à trois coupeaux de sinople, à la fasce ondée d’azur brochante.
Eclépens fit partie autrefois de la baronnie de La Sarraz. Une famille de chevaliers vassaux y apparait du XIIe au XIVe siècle. En 1924, la commune adopta des armoiries et reprit le lion des chevaliers d’Eclépens; elle le chargea d’une fasce ondée symbolisant le canal d’Entreroches et ajouta encore un mont rappelant les hauteurs du Mormont.

Autrefois
Situé sur la rive gauche de la Venoge, notre village est adossé à la colline du Mormont. Mentionné pour la 1ère fois en l’an 814 Sclependigus, Sclépens en 1147, Eclépens en 1453 était d’une certaine importance, qui n’était sans doute pas étrangère à la proximité de l’ancienne voie romaine qui reliait Lausanne à Orbe en franchissant le Mormont par une faille naturelle qui attire encore aujourd’hui les promeneurs.

Sous l’impulsion de la famille d’Orange des Pays-Bas, l’idée vint d’un canal reliant la Hollande à la Méditerranée. Les travaux débutent en 1638 et la première barque arrive par ce qu’on appelle le canal d’Entreroches à Soleure le 5 juin 1643. On transportait alors des marchandises telles que sel, vin, troncs d’arbres, pierres de moulins, cloches, etc.

Jusqu’en 1623, Eclépens fit partie de la baronnie de La Sarraz, puis les biens passèrent aux mains des de Gingins. A la suite du partage des biens de Joseph de Gingins, Eclépens échut à un de ses fils Albert 1er, puis aux deux fils de ce dernier. En 1786, Alexandre de Gingins rebâtit la maison seigneuriale. Son fils vendit le Château-Dessus à la famille de Coulon de Neuchâtel. Celle-ci acquit également le Château-Dessous autrefois résidence des seigneurs d’Eclépens.

L’Eglise paroissiale érigée en 1228, dédiée à St-Pierre, dépendait du Chapitre de Lausanne.

Aujourd’hui
Forte de nombreuses familles de paysans du siècle passé, l’agriculture est encore bien présente dans notre commune par l’occupation du territoire, mais le nombre d’exploitants a fortement diminué.

La vigne prospère encore sur nos coteaux et la renommée des vins du domaine du Château, tout comme ceux des vignes communales, n’est plus à démontrer.

Situation
De par sa situation géographique privilégiée tant du côté routier que rail, la commune offre d’énormes avantages à l’implantation d’industries ou d’artisanat. Les transports publics réguliers reliant les gares de La Sarraz et d’Eclépens sont également favorables pour l’emploi et pour la population.

Le fait d’être situé à une vingtaine de kilomètres des villes de Lausanne ou Yverdon-les-Bains donne aux habitants la possibilité, en peu de temps, de rejoindre ces centres.

A l’instar de nombreuses communes vaudoise, Eclépens a réalisé son Plan d’affectation communal. Peu de dézonages, mais de nouvelles règles en matière de police des constructions et une politique urbanistique axée dorénavant vers la densification du bâti existant.

Situé sur la rive gauche de la Venoge, notre village est adossé à la colline du Mormont. Pour la sécurité de ses habitants, d’importants ouvrages doivent être entrepris, tels que la protection des falaises du Mormont contre les chutes de pierres, la revitalisation et la renaturation des cours d’eau ou la protection de la zone industrielle contre les inondations.

Projets actuels et futurs
De par la possibilité encore d’agrandir notre zone industrielle, mais toujours bloquée par le PEC 117 (emprise du canal du Rhône au Rhin), de nombreuses demandes d’implantation ou de développement nous parviennent. L’ensemble des places de travail de la Commune s’élève à environ 1400 postes répartis dans les entreprises suivantes: Holcim – BTG – Stalder – Zurbuchen – Poste Suisse – AVJ – Cridec – Walo – Roth Echafaudages – Thermex, ou chez les artisans garage – électricité – sanitaire – peinture, etc... A cela, il faut ajouter deux futures maisons, soit IVECO et QOQA.

Des commerces sont également les bienvenus pour la population, tels que le magasin Volg, le Coin du Terroir (fromage), Cave du Château, Kiosque, salon de coiffure, l’Atelier 36 (pizzeria), vêtements chics ou de travail, etc, sans oublier notre fameuse Auberge communale réputée loin à la ronde.

Depuis le 1er septembre 2023, Eclépens propose environ 104 places de garderie, pré-scolaire ou parascolaire, situées à proximité du collège.

Comme de nombreuses communes, Eclépens vit ainsi une période de mutation entre un tissu social qui évolue, des exigences de la population qui augmentent et une nécessité de moderniser et adapter les infrastructures communales, le tout en maintenant des finances saines. Si l’exercice n’est pas aisé, la Municipalité est décidée à le mener à bien, avec le soutien du Conseil communal et des habitants.

Prochainement vont être proposés au Conseil communal divers préavis concernant la réfection du toit de l’Eglise, les mesures énergétiques de nos bâtiments communaux, la réfection du terrain de football (arrosage et éclairage) en parallèle avec la nouvelle construction des vestiaires et de la buvette, la réfection des chemins AF, la construction d’un EMS, la STEP intercommunale, la réfection complète de la route en traversée de localité, etc. Tels sont les futurs enjeux de ces prochaines années.

Curiosités
Eclépens, ce sont aussi quelques endroits à découvrir. Le Canal d’Entreroches, les hectares de jonquilles au printemps et, sur le Mormont, vivent en toute quiétude des dizaines de chamois.

Sociétés locales
Pour une meilleure intégration dans la Commune, diverses sociétés sont prêtes à vous accueillir:
– Fanfare l’Echo du Mormont
– Société de Tir 300 m ou air comprimé 10 m
– FC La Sarraz-Eclépens
– Jeunesse
– Gym dames et hommes
– Société des pêcheurs
– Granec (Groupe des anciens d’Eclépens)

Conclusion
Préserver le bien-être de nos citoyens et favoriser l’intégration des nouveaux et futurs habitants dans notre commune reste l’une des principales préoccupations de la Municipalité.

Bien entendu, tout ceci devra passer par de nouveaux investissements, par le maintien des commerces locaux, par le soutien aux sociétés locales, le soutien à nos industries et artisans.

Souhaitons que l’harmonie que chacun peut ressentir à Eclépens puisse se poursuivre encore longtemps et que notre communauté villageoise mobilise ses forces pour demeurer un village à dimension humaine.

Quoi de plus agréable que de croiser une personne et de s’adresser mutuellement un grand «Bonjour»?

 

 

L’église © Sandrine Bozza

 

 

Municipalité de gauche à droite: Pascal Guinnard, Etienne Morier-Genoud, Claude Dutoit, Franco Cetrangolo et Daniel Gachet

L'ESSENTIEL

Secrétaire municipale: Joëlle Egger

Secrétaire administrative: Céline Liniger

Boursière: Anne-Lise Amez-Droz

Séance de la municipalité: lundi à 16h30

Conseil communal: 45 membres

 

ADRESSES UTILES

Greffe: Rue du Village 24

Heures d’ouverture:
mardi de 14h à 17h30 et
mercredi et jeudi de 9h à 11h

021 866 72 12 – admin@eclepens.ch

Poste de gendarmerie: 117

Service du feu: 118

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Syndic: Claude Dutoit

Nom commune: Eclépens

Sobriquet des habitants: Lè Dépatolyu

District: Morges

Surface: 566 ha

Arrondissement électoral:
Morges

Nombre d’habitants: 1185

Nombre de ménages: 496

Structure de la population:
901 Confédérés, 284 étrangers
457 femmes et 444 hommes

Taux d’imposition: 46

Paroisses: La Sarraz (protestante)
Cossonay-La Sarraz (catholique)

Manifestations communales:
1er août – diverses soirées et tournois organisés par les sociétés locales

Sociétés locales: Fanfare l’Echo du Mormont, FC La Sarraz-Eclépens, Gym Dames, Société des pêcheurs, Jeunesse

Emil Frey - rectangle