Décisions du Conseil d'État

Séance de mercredi 17 août 2022

Réseau de téléphonie mobile au Marchairuz
Crédit photos: Zarathustra

Communication

Réseau de téléphonie mobile au Marchairuz

En réponse à une interpellation du député Philippe Germain, le Conseil d’Etat explique que, de manière générale, la mise en œuvre d’infrastructures de télécommunication mobile relève de la responsabilité des opérateurs de télécommunication, qui desservent en priorité les régions densément peuplées.

Le Conseil d’Etat s’engage toutefois en faveur d’une couverture spatiale étendue. Depuis le dépôt de l’interpellation, la couverture de la région du Marchairuz a été renforcée et le Conseil d’Etat poursuivra le dialogue avec les opérateurs, visant à améliorer en permanence le taux de couverture sur tout le territoire cantonal.


Technologie

Renouvellement du système d’impression du Centre d’édition

Le Conseil d’Etat soumet au Grand Conseil une demande de crédit d’investissement de 5,8 millions de francs afin de financer le renouvellement du système d’impression du Centre d’édition de la Direction générale immeubles et patrimoine, dont dépend la direction des achats et de la logistique (DAL). Il convient ainsi de répondre aux évolutions technologiques tout en maîtrisant les coûts et de garantir la maintenance et l’échange de pièces du parc en service.


Patrimoine

Protection du Gruyère AOP aux États-Unis

Le Conseil d’État a répondu à une résolution du député Sylvain Freymond relative à une décision d’un tribunal américain ne reconnaissant pas la marque Gruyère AOP. Après avoir rappelé son soutien à la filière et souligné les raisons du succès et de la réputation internationale dont jouit le Gruyère AOP, il a salué le recours interjeté par l’Interprofession. À ce titre et conscient de l’importance que revêt la reconnaissance de ce fleuron du fromage suisse aux États-Unis comme ailleurs, le Conseil d’État s’est engagé à relayer et à appuyer avec force l’intervention parlementaire au niveau fédéral.


Formation

Marc-André Jaquemet désigné directeur du Gymnase Auguste-Piccard

Le Conseil d’Etat a désigné Marc-André Jaquemet en qualité de nouveau directeur du Gymnase Auguste-Piccard, dès le 22 août 2022. Il succèdera à Yvan Salzmann qui a fait valoir son droit à la retraite, après plus de onze ans passés à la tête de cet établissement. Au bénéfice d’une licence en mathématiques, d’un brevet d’aptitude à l’enseignement secondaire, d’un diplôme en économie et économétrie, ainsi que d’un CAS en administration et gestion d’institutions de formation, M. Jaquemet travaille depuis plus de 25 ans dans l’enseignement. Depuis 2009, il occupe la fonction de doyen, successivement au Gymnase de Beaulieu, puis de Bussigny dès son ouverture en 2021. Sa large connaissance du domaine gymnasial et de ses enjeux, son expérience au sein de deux conseils de direction, ainsi que sa contribution à la réforme de l’école de commerce en tant que membre du comité de pilotage cantonal, lui  permettront d’occuper pleinement sa nouvelle fonction et d’œuvrer avec succès à la Direction du Gymnase Auguste-Piccard. Le Conseil  d’Etat lui souhaite pleine satisfaction dans l’exercice de ses nouvelles missions et remercie M. Salzmann pour son engagement.

Les dernières décisions


Mariage

Séance de mercredi 28 septembre 2022

Consultation fédérale: double nom en cas de mariage


Communes

Séance de mercredi 21 septembre 2022

Projet d’agglomération Grand Genève et Région de Nyon


Sport


Recherche



Formation


Communication

Séance de mercredi 17 août 2022

Réseau de téléphonie mobile au Marchairuz


Formation

Séance de mercredi 6 juillet 2022

Révision totale de la réglementation sur les gymnases



Préfecture